Modifié le 14 mai 2016 à 18:47

Initiative populaire à Neuchâtel pour le droit de vote à 16 ans... sur demande

L'exercice du droit de vote à 16 ans se ferait uniquement sur demande.
La question du vote à 16 ans refait surface dans le canton de Neuchâtel Le 12h30 / 1 min. / le 13 mai 2016
La question du vote à 16 ans refait surface dans le canton de Neuchâtel, avec l'initiative populaire cantonale lancée vendredi par un comité interpartis.

En 2013, après une motion populaire, le parlement avait refusé la proposition du gouvernement neuchâtelois, favorable au vote dès 16 ans. Mais l'initiative du comité interpartis lancée vendredi comporte une différence marquante: l'exercice du droit de vote se ferait... sur demande uniquement.

Les jeunes âgés de 16 ans à 18 ans devraient s'adresser à leur commune pour obtenir leur carte et ainsi voter au niveau communal et cantonal. On cible ici les jeunes motivés, car il s'agirait d'une "décision individuelle et réfléchie", selon les initiants.

Jeunes déjà impliqués dans la collectivité

Le comité interpartis qui se mobilise comprend des membres du parlement des jeunes de la Chaux-de-Fonds, des jeunes socialistes, du parti socialiste, des Verts, des jeunes Verts, des Vert'libéraux et des jeunes PDC. L'UDC pour sa part a toujours dit non à ce changement, alors que des discussions sont en cours avec le PLR.

L'argument est identique à la dernière tentative: les jeunes de 16 ans s'engagent déjà à tous les niveaux de la collectivité. Il est donc logique de les mobiliser aussi en politique dès la fin de l'école obligatoire.

Dernier moyen disponible

Une pétition avait également échoué à Neuchâtel l’année dernière. L'initiative populaire lancée vendredi est donc, pour le comité interpartis, "le seul moyen restant pour permettre enfin au peuple de s’exprimer”.

Les initiants ont six mois pour récolter les 6000 signatures nécessaires.

Romain Bardet/kkub

Publié le 13 mai 2016 à 12:46 - Modifié le 14 mai 2016 à 18:47