Modifié

Des caravanes de gens du voyage ont quitté Neuchâtel pour Bienne

Des gens du voyage sur une aire de repos de l'A9, à Charrat (VS). (image d'illustration) [Dominic Steinmann - Keystone]
Des gens du voyage sur une aire de repos de l'A9, à Charrat (VS). (image d'illustration) [Dominic Steinmann - Keystone]
Des gens du voyage venus de France ont quitté dimanche un parking à Bevaix (NE) pour Bienne. La police cantonale bernoise confirme l'arrivée d'une quarantaine de caravanes.

Il s'agit des gitans français expulsés de Colombier la semaine passée puis de Bevaix (NE) et d'Yverdon (VD).

Le Conseil d'Etat neuchâtelois avait décidé de ne pas mettre d'aire de transit à disposition des gens du voyage venus de l'étranger en 2016. Celle de La Vue-des-Alpes avait donné lieu à "des comportements intolérables pour le voisinage" depuis plusieurs années.

Malgré la fermeture de ce site, Neuchâtel figure encore sur l'itinéraire de gitans, français notamment. Sommés de quitter un parking à Colombier, certains d'entre eux ont occupé dès mercredi un autre emplacement à Bevaix, à la Pointe du Grain, avant de se déplacer à Bienne.

>> Lire aussi: Les caravanes contestées à Colombier (NE) ont quitté les lieux

Des Yéniches s'installent à Hauterive

Samedi, un autre front sur cette question sensible s'est ouvert à Hauterive, toujours dans le canton de Neuchâtel. Un groupe de Yéniches suisses, une communauté au statut de minorité nationale, s'est installé sur le parking du port de la commune.

Cette communauté revendique depuis plusieurs années des aires d'accueil en Suisse romande. La région n'en compte que deux, contre 28 en Suisse alémanique.

>> Lire sur ce sujet: La Suisse romande mauvaise élève dans l’accueil des Yéniches

Les autorités communales d'Hauterive et la police ont entamé un "dialogue constructif" pour que ce groupe quitte les lieux. Les Yéniches ne le feront qu'en échange d'un terrain où installer temporairement une quinzaine de caravanes, ont-il précisé.

Marc Menichini/dk

Publié Modifié