Publié

Le référendum en faveur du Bibliobus rencontre un vif succès à Neuchâtel

Le Bibliobus neuchâtelois, créé en 1974, dessert 30 communes. [Bibliobus neuchâtelois]
Le Bibliobus neuchâtelois, créé en 1974, dessert 30 communes. [Bibliobus neuchâtelois]
Le référendum pour garantir la subvention cantonale en faveur du Bibliobus neuchâtelois a été déposé mercredi à la chancellerie cantonale, muni de 7358 signatures alors que le minimum requis était de 4500.

La chancellerie doit encore vérifier ces paraphes. Le Conseil d'État a six mois pour soumettre le sujet au vote populaire, a-t-elle indiqué mercredi dans un communiqué.

En décembre, le Grand Conseil a décidé de supprimer progressivement le soutien de l'Etat à la bibliothèque itinérante. Il a encore inscrit la subvention au budget 2016, mais a modifié la loi pour que le Bibliobus soit de la compétence exclusive des communes à l'avenir.

Pas de survie sans subvention

Les référendaires veulent que le principe du subventionnement reste ancré dans la loi, en complément à ce que paient certaines communes. Ils jugent que cette institution, avec un budget annuel de 1,1 million de francs, ne survivra pas sans la subvention d'un demi-million.

Le Bibliobus roule depuis plus de 40 ans. Il dessert 30 communes et 12'000 lecteurs y ont emprunté plus de 260'000 documents l'an passé. Un tiers des signatures du référendum vient de communes non desservies, ont souligné les référendaires.

ats/dk

Publié