Publié le 10 février 2016

La Neuchâteloise Nicole Baur tire un trait sur la politique active

Nicole Baur.
La Neuchâteloise Nicole Baur tire un trait sur la politique active Le 12h30 / 1 min. / le 10 février 2016
La déléguée neuchâteloise à l'égalité Nicole Baur démissionne du Conseil général de la Ville de Neuchâtel. Elle avoue une certaine lassitude.

Arrivée dernière, en octobre dernier, des quatre candidats écologistes au Conseil national, Nicole Baur, qui fut la collaboratrice du conseiller d'Etat vaudois François Marthaler, estime que plusieurs des causes qui lui tiennent à coeur sont en panne.

Nicole Baur ne cache pas sa déception, les dossiers - sur l'Europe, l'environnement et dans une moindre mesure la place des femmes en politique - évoluent peu, pour ne pas dire qu'ils régressent. Elle reconnaît que la défaite des Verts aux dernières élections fédérales est particulièrement dure à avaler.

"Manque de vision à long terme"

"Je suis évidemment désolée que les Verts aient perdu si massivement et que l'écologie surtout ait tellement de difficultés en ce moment à faire passer des idées", explique Nicole Baur. "Je crois malheureusement qu'il y a aujourd'hui une contradiction entre un programme politique et une vision à long terme."

La déléguée cantonale à l'égalité, de par sa fonction, continuera à faire de la politique, mais autrement.

Roger Guignard/lgr

Publié le 10 février 2016