Modifié

Plusieurs députés neuchâtelois ne seraient pas en règle avec le fisc

Les Vert'libéraux espèrent obtenir entre 5 et 10 sièges au Grand Conseil neuchâtelois. [Sandro Campardo - Keystone]
Plusieurs députés neuchâtelois poursuivis pour des créances impayées / Le 12h30 / 1 min. / le 29 avril 2014
Le fisc neuchâtelois a indiqué mardi que plusieurs députés, outre le cas du socialiste Matthieu Béguelin déjà connu, font l'objet de poursuites pour impôts impayés.

L'ex-député socialiste neuchâtelois Matthieu Béguelin ne serait pas le seul à connaître des problèmes avec le fisc. Une analyse du Service des contributions neuchâtelois, qui porte sur l'ensemble des membres du Grand Conseil, publiée mardi, établit que trois dossiers font l'objet de poursuites pour des créances impayées.

Quatre autre députés sont également taxés d'office, ce qui signifie qu'ils n'ont pas rempli leur déclaration d'impôts.

Des comptes à rendre

Le grand argentier Laurent Kurth a affirmé comprendre qu'un député rencontre des difficultés financières, mais "un élu qui ne remplit même plus sa déclaration d'impôts, ça ne va pas". Ces élus devront rendre des comptes, selon le conseiller d'Etat.

Pour rappel, Matthieu Béguelin qui a démissionné de toutes ses fonctions politiques compte plus de 100'000 francs d'impôts impayés.

Roger Guignard/lan

Publié Modifié

Moins nombreux qu'en 2005

Les cas litigieux sont beaucoup moins nombreux qu'en 2005.

Le conseiller d'Etat Jean Studer révélait alors qu'une quarantaine de députés n'était pas en règle avec le fisc.