Modifié

Matthieu Béguelin démissionne d'une commission du Parlement neuchâtelois

NE: Matthieu Béguelin démissionne de la commission du Parlement [RTS]
NE: Matthieu Béguelin démissionne de la commission de gestion du Parlement / Couleurs locales / 2 min. / le 1 avril 2014
Après les révélations sur son arriéré d’impôts, le député socialiste au Grand Conseil neuchâtelois Matthieu Béguelin démissionne de la commission de gestion du Parlement, a appris mardi la RTS.

Le député socialiste au Grand Conseil neuchâtelois Matthieu Béguelin démissionne de la commission de gestion du Parlement, l'organe qui surveille le fonctionnement de l'Etat, a déclaré mardi à la RTS la présidente du parti socialiste neuchâtelois Sylvia Locatelli.

Cette décision fait suite aux révélations de samedi sur l'arriéré d’impôts de 100'000 francs de Matthieu Béguelin.

"Fonction incompatible"

Pour le PS, cette fonction n'est plus compatible avec sa dette.

"Je prends cette décision pour préserver la crédibilité du travail de la commission", a déclaré à la RTS Matthieu Béguelin, qui se trouve actuellement à l’étranger pour raisons professionnelles.

Julien Guillaume/vkiss

Publié Modifié

D'autres députés dans le collimateur du fisc

D'autres députés neuchâtelois pourraient avoir des retards dans le paiement de leurs impôts. Le président du Conseil d'Etat Laurent Kurth (PS) a donc décidé d’agir. Il y a deux mois, il a commandé une étude auprès du service des contributions pour connaître le nombre de députés en retard dans le paiement de leurs impôts.

En fonction des résultats, Laurent Kurth pourrait "monter les exigences pour être candidat au Grand Conseil." Aujourd’hui, les députés neuchâtelois ne sont pas obligés de montrer patte blanche sur leur situation fiscale, une fois élus au Grand Conseil.