Modifié le 14 janvier 2014 à 10:04

Les pêcheurs neuchâtelois recourent contre le projet d'îles solaires

Les îles seront arrimées à des blocs de béton posés au fond du lac pour éviter qu'elles ne dérivent. Elles seront aussi reliées à la rive par des câbles, puis raccordées au réseau de distribution électrique par des onduleurs, a précisé Viteos.
Les pêcheurs neuchâtelois font recours contre le projet d'îles solaires Audio de l'info / 1 min. / le 14 janvier 2014
Les pêcheurs professionnels neuchâtelois usent de leur dernier recours possible et s'opposent à l'implantation d'îles solaires flottantes sur le lac de Neuchâtel.

Les pêcheurs professionnels neuchâtelois sont en colère et vont recourir contre le projet d'installer des îles solaires flottantes sur le lac de Neuchâtel. Ces îles contiendraient des centaines de panneaux photovoltaïques et seraient dotées d'un mécanisme suivant la marche du soleil.

Les services de l'Etat, et le conseiller d'Etat chargé de l'environnement, Yvan Perrin, ont donné leur feu vert à ce projet du fournisseur d'énergie Viteos. Les pêcheurs avaient 30 jours pour recourir.

Disparition de la pêche professionnelle?

"A force de diminuer nos zones de pêche, après on va s'étonner que la pêche professionnelle disparaisse", déplore Eric Delley, le président de la Corporation des pêcheurs professionnels.

Roger Guignard/lgr

Publié le 14 janvier 2014 à 09:36 - Modifié le 14 janvier 2014 à 10:04