Modifié le 20 novembre 2012 à 20:48

Projet de montre géante à la gloire de l'horlogerie à Neuchâtel

Image de synthèse du projet Swiss Watch Arena, à Neuchâtel.
Image de synthèse du projet Swiss Watch Arena, à Neuchâtel. [ - swa-concept]
Le mégaprojet immobilier Swiss Watch Arena, présenté mardi à Neuchâtel, prévoit la construction d'une vaste structure en forme de montre géante à la gloire de l'horlogerie suisse. Financé essentiellement par des privés, il est devisé à 350 millions de francs.

Une montre géante, visible du ciel et servant d'écrin à un musée du temps ainsi qu'à  des salles d'exposition et de concert: ce sont les contours du projet neuchâtelois Swiss Watch Arena, qui ambitionne de devenir une vitrine de l'horlogerie suisse.

Ses concepteurs, qui l'ont présenté mardi à Neuchâtel, estiment que ce projet devisé à 350 millions de francs pourrait redonner un nouvel élan à l'économie du canton et créer 600 emplois. Il constituerait en outre un outil de promotion touristique pour tout l'Arc jurassien et la région des Trois Lacs.

La montre du Swiss Watch Arena devrait restituer aussi au canton la place de leader de la métrologie mondiale qui était la sienne avec l'Observatoire chronométrique. Le complexe est prévu aux Jeunes-Rives, au bord du lac de Neuchâtel.

Financement privé et terrain public

L'essentiel du financement serait assuré par des investisseurs privés, notamment les grandes manufactures horlogères et très certainement la Fondation Sandoz. La commune et le canton céderaient, pour leur part, le terrain.

Le projet est colossal dans ses dimensions aussi, puisque la fameuse montre, qui serait visible depuis une altitude de 10'000 mètres, aurait un diamètre de 95 mètres et un cadran géant de 70 mètres. Reste à voir si les défenseurs de l'environnement réserveront bon accueil à cette immense construction. L'exécutif de la Ville de Neuchâtel, en tout cas, a d'ores et déjà fait part de son opposition (lire ci-contre).

Roger Guignard/oang

Publié le 20 novembre 2012 à 13:13 - Modifié le 20 novembre 2012 à 20:48

La Ville de Neuchâtel ne veut pas du projet

Dans un communiqué publié au moment de la conférence de presse des promoteurs, mardi matin, le Conseil communal de la Ville de Neuchâtel annonce qu'il ne veut pas du projet Swiss Watch Arena sur les Jeunes-Rives (lire le communiqué ci-dessous).

Il base sa décision notamment sur les préavis négatifs donnés à ce projet par le comité de pilotage pour le réaménagement des Jeunes-Rives et la Commission des ports et rives du Conseil général. L'exécutif précise qu'il privilégie "très nettement pour ce site le projet Ring, par ailleurs en voie de finalisation".

Les auteurs de SWA avaient déjà été informés par écrit de cette décision début juillet 2012, tout comme le Conseil d’Etat.