Modifié le 05 juin 2012

L'élu chaux-de-fonnier Jean-Charles Legrix abuse de ses privilèges

La Chaux-de-Fonds (NE): entretien avec Jean-Charles Legrix, responsable travaux publics
Jean-Charles Legrix est en charge des Travaux publics de la Ville de La-Chaux-de-Fonds. [ - ]
Une somme inférieure à 1000 francs, mais qui fait tache. Le conseiller communal (exécutif) de La Chaux-de-Fonds Jean-Charles Legrix a fait faire des travaux, chez lui, par la menuiserie de la ville. Un acte qui n’est pas illégal, mais qui soulève des questions éthiques.

En octobre dernier, comme l’atteste une facture que s’est procuré RTSInfo Neuchâtel, l’UDC Jean-Charles Legrix a fait exécuter des travaux à son domicile par la menuiserie communale. Pourtant, le règlement communal stipule que l’utilisation à des fins privées des équipements de la commune est interdite.


Maladresse plutôt que malhonnêteté

Celle-ci peut être autorisée à titre d’exception par le chef du dicastère des Travaux publics. Et le chef du dicastère, c’est justement Jean-Charles Legrix qui s’est octroyé ce droit sans en référer à ses collègues de l’exécutif de La Chaux-de-Fonds. Jean-Charles Legrix se dit embarrassé par cette histoire, mais estime qu’il était dans son droit au vu d’un règlement qui - selon lui - n’est pas assez explicite.


Contacté, l’exécutif communal a refusé de répondre à nos questions. Son vice-président, Jean-Pierre Veya, nous a toutefois confié que les agissements de Jean-Charles Legrix lui semblaient relever davantage de la maladresse que de la malhonnêteté. Il nous a aussi dit que son collègue aurait dû poser la question de principe au Conseil communal, ce qu’il n’a pas fait.


Le législatif de La Chaux-de-Fonds pourrait traiter cette affaire lors de sa prochaine séance.


Olivier Kurth


Publié le 05 juin 2012 - Modifié le 05 juin 2012