Modifié le 30 avril 2012 à 17:04

Pascal Luthi sera commandant ad interim de la police neuchâteloise

Pascal Luthi devrait porter sa nouvelle casquette jusqu'à l'été 2013.
Pascal Luthi devrait porter sa nouvelle casquette jusqu'à l'été 2013. [ - ]
L'ingénieur physicien Pascal Luthi prend les commandes de la police neuchâteloise

Actuel adjoint du commandant de la police neuchâteloise, Pascal Luthi sera commandant ad interim dès le 1er juillet, a annoncé le Conseil d'Etat neuchâtelois lundi.  Titulaire d'un diplôme d'ingénieur physicien de l'EPFL et d'un doctorat en sciences à l'Université de Genève, ce quarantenaire dirige le service juridique ainsi que le bureau des armes, et gère la communication externe de la police.


Pascal Luthi, qui succédera à André Duvillard, assumera cette fonction vraisemblablement jusqu'à l'été 2013.


Ad interim

Cette décision s'inscrit dans le cadre du projet en cours concernant la création d'une police de l'Arc jurassien (PAJ) pour les cantons de Neuchâtel et du Jura, projet pour lequel les deux parlement cantonaux devraient se prononcer en mars 2013.


Dans la mesure où la fusion des deux corps de police neuchâtelois et jurassien impliquerait un commandement unique, le Conseil d'Etat a jugé inopportun d'ouvrir une procédure de recrutement avant de connaître la décision des autorités politiques sur le modèle de fusion proposée, a indiqué la Chancellerie d'Etat dans un communiqué de presse.


Olivier Guéniat, chef de la police judiciaire neuchâteloise, commande provisoirement la police cantonale du Jura. Ce Jurassien d'origine a la mission d'évaluer les avantages d'une fusion.


ats/bri


Publié le 30 avril 2012 à 16:55 - Modifié le 30 avril 2012 à 17:04