Publié

Neuchâtel signe une convention pour tester l'école à journée continue

Neuchâtel va tester l'école à journée continue. [Keystone - Martial Trezzini]
Neuchâtel va tester l'école à journée continue / Le Journal horaire / 38 sec. / le 9 juillet 2024
Le Conseil d’Etat et la Ville de Neuchâtel ont signé une convention dans le cadre du programme MAE (Ma journée à l'école). Le texte décrit les modalités de mise en œuvre et de financement de ce projet-pilote d'école à journée continue qui démarre à la rentrée scolaire dans le chef-lieu.

"Le Conseil d’Etat salue l’engagement de la Ville dans ce projet novateur, dont les enseignements serviront lors du déploiement souhaité du programme dans d’autres communes du canton. MAE répond à l'évolution de la société et aux besoins des familles pour la prise en charge des enfants et la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle", a indiqué mardi le canton.

Ce programme "projette l’image d’un canton attractif et en phase avec son époque", a ajouté le canton. MAE va être lancé le 19 août aux collèges de Serrières et du Crêt-du-Chêne. Plus de 350 élèves, sur 500 scolarisés, soit 70% de l’effectif, y participeront.

>> Lire aussi : La ville de Neuchâtel va tester la journée continue dans deux écoles

Les coûts estimés du projet MAE s’élèvent à quelque 800'000 francs supplémentaires par rapport à l’accueil parascolaire existant, selon les hypothèses retenues. Un montant que le canton de Neuchâtel s’est engagé à assumer à 50%.

Pause de midi réduite

La journée type MAE s’articule autour d'une pause de midi réduite à une heure, entraînant la fin des cours généralement à 14h30. L'évolution ouvre la porte à des activités extrascolaires qui mettront en valeur les multiples possibilités existantes au sein des structures d’accueil, mais aussi une nouvelle offre facultative.

Le projet-pilote sera testé pendant trois ans et suivi scientifiquement par l'Université de Neuchâtel.

ats/edel

Publié