Modifié

Pétition pour demander une hausse de la température des piscines de Neuchâtel

La piscine du Nid-du-Crô à Neuchâtel. [Deborah Sohlbank - RTS]
Lancement d’une pétition pour augmenter d’un degré la température d’une piscine de Neuchâtel / Le 12h30 / 2 min. / le 17 mars 2023
A 25,5 degrés, l'eau des piscines de Neuchâtel serait trop froide. Le Red Fish, le club de natation de Neuchâtel, a lancé une pétition pour augmenter la température d'un degré au moins. Le texte a récolté plus de 1000 signatures.

Depuis le 4 octobre, la température des piscines de Neuchâtel a été baissée à 25,5 degrés. Une mesure prise pour économiser l'énergie, dans le sillage de la crise engendrée par l'invasion de l'Ukraine.

Mais pour le club de natation de Neuchâtel, Red Fisch, l'eau est trop froide. Le club, associé à la Fondation des Perces Neiges et la Société de Sauvetage Neuchâtel a lancé une pétition le 8 mars dernier. Elle réclame que la température de l'eau soit augmentée d'un degré à un degré et demi pour atteindre la température de la majorité des piscines en Suisse Romande. Le texte muni de plus de mille signatures sera déposé la semaine prochaine au Conseil communal.

Economies d'énergie constatées

Le club de natation local constate que certains groupes de nageurs ont perdu 10% de leurs effectifs. Interrogé dans le 12h30, Jean-Marc Gueguen, directeur du Red Fish Neuchâtel, estime que son club a suffisamment participé à l'effort collectif. "On est bien conscient de la situation, c'est pour ça que la pétition a été lancée seulement la semaine passée. On estime qu'on a fait assez d'efforts post-pandémie. On se demande si le Conseil communal n'envisage pas carrément de fermer les piscines parce que cela coûte encore trop cher".

De son côté, Mathieu Séguéla, gestionnaire des piscines à la Ville, observe également une diminution des entrées, surtout au niveau des familles. Pour l'heure, les piscines ont enregistré une perte nette de près de 16'000 francs, soit 2% du chiffre d'affaires annuel.

Mais ces pertes de recettes sont compensées par les économies d'énergie réalisées en 4 mois. Normalement, sur un tel laps de temps, 750'000 kilowattheures (kWh) sont consommés. Cette année, l'eau plus froide a permis d'économiser près de 40% de la consommation habituelle d'énergie.

Le Conseil communal indique pour sa part que l'eau restera pour l'heure à 25,5 degrés. Si les conditions le permettent, la température augmentera l'automne prochain.

En comparaison, la ville de Zurich a annoncé jeudi qu'avec l'arrivée du printemps et la détente dans l'approvisionnement énergétique, elle allait supprimer ses mesures d'économies d'énergie dès le 3 avril. La température de l'eau passera de 27 à 28 degrés.

Deborah Sohlbank/lan

Publié Modifié