Modifié

Le laboratoire neuchâtelois sous enquête est aussi dans le viseur du canton de Vaud

Un laboratoire privé situé à Boudry (NE) sous le coup de plusieurs enquêtes [RTS]
Un laboratoire privé situé à Boudry (NE) sous le coup de plusieurs enquêtes / Forum / 2 min. / le 9 septembre 2021
Les autorités vaudoises investiguent à leur tour sur le laboratoire basé à Boudry (NE) qui est visé par une enquête pénale pour irrégularités dans la certification de tests Covid, a appris la RTS. Swissmedic devrait rendre prochainement son rapport d'enquête.

La semaine dernière, la RTS apprenait que trois autorités, dont Swissmedic, enquêtent actuellement sur le laboratoire neuchâtelois de Boudry, accusé de nombreuses irrégularités dans la certification de tests Covid.

Son directeur avait admis avoir commis des erreurs. Selon une source, des personnes avaient par exemple été certifiées positives au covid sans avoir été  testées. Le laboratoire aurait également été arrangeant sur la datation des tests des clients devant voyager.

>> Lire aussi: Un laboratoire neuchâtelois sous enquête pénale pour vérifier le sérieux de ses tests Covid

La RTS a appris jeudi que le canton de Vaud investigue lui aussi ce laboratoire, sans savoir précisément à quels éléments les autorités s'intéressent à ce stade, celles-ci ne souhaitant pas communiquer sur une enquête en cours.

Des procédés peu clairs

Dans le canton de Vaud, les pratiques du laboratoire accusé sont floues. La santé publique vaudoise ne reconnaît pas l'établissement comme partenaire de dépistage, alors que celui-ci indique sur son site proposer des "walk-in centers" - des centres de dépistage mobiles - et la possibilité d'être testé par des collaborateurs qui peuvent se déplacer à domicile pour des prélèvements.

Les autorités cantonales échangeant entre elles, ce laboratoire est dans le radar de plusieurs cantons. Mais il existe encore beaucoup d'inconnues sur ses procédures et les conditions dans lesquelles elles sont effectuées. De son côté, l'établissement n'a pas répondu aux appels de la RTS.

Conclusions imminentes

Plusieurs sources ont indiqué à la RTS que le laboratoire de Boudry, encore actif à Neuchâtel, n'a plus le droit d'exercer en dehors du canton depuis le 5 septembre dernier, selon les ordres de Swissmedic. L'information n'a toutefois pas été confirmée par l'institut fédéral, qui reste mutique sur le dossier.

Cette affaire a déjà des répercussions concrètes. Le week-end dernier, les organisateurs de la Braderie de Moutier ont dû trouver une solution de dernière minute car le laboratoire, qu'ils avaient mandaté, n'était plus en mesure de délivrer des certificats Covid.

Dans ces conditions, les conclusions de l'enquête par Swissmedic sont très attendues. L'organisation a déjà fourni une copie de l'investigation pour information aux autorités sanitaires neuchâteloises. Le directeur de l'établissement incriminé avait jusqu'à samedi dernier pour répondre à l'enquête.

Deborah Sohlbank/Elodie Botteron/iar

Publié Modifié