Modifié

Des milliers de personnes manifestent contre les mesures Covid à Neuchâtel

Les manifestants contre les mesures anti-covid ont défilé à Neuchâtel [RTS]
Les manifestants contre les mesures anti-covid ont défilé à Neuchâtel / 19h30 / 2 min. / le 22 mai 2021
Une manifestation d'opposants aux mesures anti-Covid-19 a réuni entre 4000 et 5000 participants samedi à Neuchâtel. Autorisé, le rassemblement était organisé par l'association Stiller Protest (Protestation silencieuse), dont c'était la première incursion romande.

La réunion s'est déroulée sans incident sous le soleil neuchâtelois. Dans une ambiance bon enfant, les manifestants, qui venaient principalement de Suisse alémanique, ont afflué à compter de la mi-journée dans la zone des Jeunes-Rives, au bord du lac de Neuchâtel, sur le site qui accueille en temps normal Festi'neuch.

>> Voir des images de la manifestation:

Manifestation contre les mesures anti-Covid à Neuchâtel [RTS]
Manifestation contre les mesures anti-Covid à Neuchâtel / L'actu en vidéo / 1 min. / le 22 mai 2021

Les participantes et participants sont partis en cortège à 14h00 aux abords du centre-ville, en marchant sur l'avenue du Premier-Mars, puis en revenant au point de départ via le quai Léopold-Robert. Hommes et femmes en blanc s'activaient devant au son de slogans amplifiés en français et en allemand sur les dangers de la privation de liberté. Un groupe maniant des toupins était aussi de la partie.

Drapeaux et calicots... en allemand

Des drapeaux suisses et cantonaux ainsi que des calicots, surtout rédigés dans la langue de Goethe, appelant notamment à voter non à la loi Covid-19, ont donné à l'assemblée une variation colorée. Le tout en silence, comme le veut la philosophie du mouvement Stiller Protest. De retour aux Jeunes-Rives, une petite heure plus tard, c'était l'heure des discours.

L'ambiance était plutôt bon enfant. [RTS]L'ambiance était plutôt bon enfant. [RTS]Un duo s'est alors chargé de l'animation. Sarah Dohr, journaliste et conseillère communale à Vevey (VD), originaire du Haut-Valais, assurait la partie en français, alors que Carlo Himmel, un comédien allemand, s'est occupé des messages pour le public germanophone. Les participants ont notamment scandé le mot "liberté" en choeur.

Plusieurs intervenants se sont succédé sur la scène, sous un soleil à peine voilé par quelques nuages. Le message s'est essentiellement référé au fait qu'avec la pandémie de Covid-19 le peuple s'était vu confisquer ses droits et au fait que les gens se sont montrés trop peu critiques envers les mesures de protection sanitaire de l'Etat.

Peu de masques

Avant et après le cortège, les organisateurs ont rappelé que la manifestation avait été autorisée à condition que les participants portent le masque. En vain. Un journaliste de Keystone-ATS a constaté que seule une poignée des personnes l'arborait. Vers 16h00, les opposants aux mesures anti-Covid ont commencé à regagner leurs pénates.

La présence policière était discrète, des agents étant présents notamment pour régler les flux de circulation automobile déviés en raison de la manifestation. La police neuchâteloise a observé le déroulement des événements, sans prévoir de comptage du nombre de participants.

ats/vkiss

Publié Modifié

Autres manifestations de Stiller Protest

L'association Stiller Protest n'est pas inconnue. Ces derniers mois, elle a déjà organisé plusieurs manifestations outre-Sarine, encore dans le contexte du semi-confinement. Interdites à l'époque, elles ont réuni à chaque fois plusieurs milliers de personnes, à Rapperswil-Jona, Altdorf, Liestal, Coire et Wohlen (AG) notamment.

Une famille de l'Oberland zurichois est à l’origine du mouvement. Selon des informations parues dans les médias, elle rassemble plus de 5000 membres sur son groupe Telegram.