Modifié

Le contournement de La Chaux-de-Fonds contesté via un référendum

La pièce maîtresse du contournement de La Chaux-de-Fonds sera un tunnel de 1,2 kilomètre. [République et Canton de Neuchâtel/YouTube]
Un référendum est lancé contre le contournement de La Chaux-de-Fonds / Le Journal horaire / 19 sec. / le 4 mai 2021
Validé fin mars par le Grand Conseil neuchâtelois, le contournement routier de La Chaux-de-Fonds est combattu par référendum. Il est lancé par des membres de SolidaritéS et quelques Verts.

Les députés neuchâtelois avaient accepté à une très grande majorité le 31 mars un crédit de 186 millions de francs, dont 73,1 millions à charge du canton, pour cette portion de la H18. Mais quelques membres des Verts s'étaient déjà opposés au projet.

>> Lire: Le contournement de La Chaux-de-Fonds reçoit un crédit de 186 millions

"Le contournement routier va déplacer le trafic du centre-ville vers les quartiers nord. Déplacer le trafic sans envisager de le réduire n'est pas une solution d'avenir", a déclaré mardi Zoé Bachmann, membre de SolidaritéS et du comité référendaire, sur RTN.

Améliorer plutôt les transports publics

Selon la députée (qui n'a pas été réélue, son parti n'ayant pas atteint le quorum), il y a également "des choses à reprendre" pour améliorer l'offre de transports publics au centre-ville de La Chaux-de-Fonds et devenir une vraie alternative à la mobilité individuelle.

Une motion populaire sera également lancée pour que les 73,1 millions de francs dédiés au contournement soient alloués à des projets de mobilité collective.

Un comité de cinq membres

Le vice-chancelier Pascal Fontana a confirmé à Keystone-ATS que le comité référendaire est composé de cinq personnes: Zoé Bachmann et José Sanchez de SolidaritéS, Robin Augsburger, membre du groupement Grève pour l’Avenir, ainsi que les Verts Laurent Debrot de Val-de-Ruz et Florence Estrem-Joray de La Chaux-de-Fonds. Ils ont jusqu'au 22 juillet pour recueillir 4500 signatures.

Les Verts neuchâtelois ont tenu à préciser que leurs deux membres figurent au comité à titre privé. Partagé lors du vote au Grand Conseil, le parti n’a pas pris position sur son soutien ou non à ce référendum. Il soumettra cette décision en temps voulu à son comité cantonal, selon la procédure ordinaire.

ats/oang

Publié Modifié

Mise en service prévue en 2026

La pièce maîtresse du contournement sera un tunnel de 1,2 kilomètre. Les travaux de la partie principale du projet doivent être entrepris entre 2022 et 2027. La mise en service de l'aménagement est planifiée pour fin 2026.

Lors du débat au Grand Conseil, le conseiller d'Etat Laurent Favre avait expliqué que le contournement permettra de renforcer l'attractivité résidentielle et économique, d'améliorer la qualité de vie, de réduire la pollution et de promouvoir la mobilité douce.

La H18, qui relie Bâle à La Chaux-de-Fonds, traverse actuellement le centre historique de la ville, qui supporte un trafic journalier de plus de 22'000 véhicules dans le secteur.

Le projet présenté sur YouTube: