Publié

A Neuchâtel, la hantise du couac informatique avant le vote de dimanche

Le 18 avril, les neuchâteloises et neuchâtelois éliront leurs nouvelles autorités. Ils redoutent un bug informatique. [RTS]
Le 18 avril, les neuchâteloises et neuchâtelois éliront leurs nouvelles autorités. Ils redoutent un bug informatique. / 19h30 / 1 min. / le 13 avril 2021
Le 18 avril, le canton de Neuchâtel élira ses nouvelles autorités cantonales. A l’approche du scrutin, une certaine appréhension technique règne. En effet, en octobre 2020, un couac informatique avait retardé de 24 heures l’annonce des résultats des élections communales.

La Chancellerie neuchâteloise se veut rassurante. Elle affirme avoir pris toutes les précautions et avoir mené de larges tests.

"Au mois de février, nous avons fait des tests avec pratiquement 60'000 bulletins scannés dans l'ensemble des communes concernées. Il s'agissait de vérifier que le système soit maintenant fiable", explique Danilo Rota, responsable du Centre de solutions informatiques, mardi dans le 19h30.

Car la hantise de la Chancellerie neuchâteloise est de revivre le même dimanche d'octobre 2020, lors des élections communales. Pour rappel, en raison d'un bug informatique il était impossible de visionner et de dépouiller les bulletins: ils avaient dû être recomptés.

>> Relire: Couac informatique à Neuchâtel, pas de résultats des communales dimanche

Le dimanche d'élections s'était ainsi transformé en un lundi d'élections, un cafouillage qui avait écorné l'image du canton.

La pression monte

A quelques jours des élections cantonales, l'appréhension est donc de mise. "Évidemment que nous avons une certaine pression, même beaucoup de pression, explique le vice-chancelier Pascal Fontana. Cette expérience nous a permis d’évoluer, de mettre en place une procédure complète pour arriver le 18 avril avec une solution qui fonctionnera."

Évidemment que nous avons une certaine pression, même beaucoup de pression

Pascal Fontana, vice-chancelier neuchâtelois

La pression sera double, puisque le canton de Neuchâtel votera pour la première fois selon son nouveau mode de scrutin. En effet, l’électeur devra élire les 100 députés, sans distinction de distrcits. Ainsi, les bulletins modifiés pourraient donner du fil à retordre lors du dépouillement.

>> Lire aussi: Les formations écologistes ambitieuses pour l'élection au Conseil d'Etat neuchâtelois le 18 avril

>> Consulter aussi notre dossier sur les élections cantonales neuchâteloises: Elections cantonales neuchâteloises

Sujet TV: Léa Jelmini

Adaptation web: Valentin Jordil

Publié