Modifié

Le canton de Neuchâtel ferme bars, restaurants et lieux culturels

Des personnes assises à la terrasse d'un bar à Neuchâtel, le 25 octobre 2020. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Le canton de Neuchâtel ferme bars, restaurants et lieux culturels / Le Journal horaire / 23 sec. / le 2 novembre 2020
Le canton de Neuchâtel va fermer dès mercredi les bars, restaurants et discothèques, tout comme les lieux de spectacles et les musées, en raison de la pandémie de Covid-19. La décision a été prise après consultation des milieux concernés.

Conseiller d'Etat en charge des Finances et de la Santé, Laurent Kurth a expliqué dans l'émission Forum que ces nouvelles mesures découlaient d'un constat: ce sont avant tout les activités sociales qui sont à l'origine de la propagation du Covid-19 aujourd'hui. "On a eu pas mal de difficultés dans les bars au cours des dernières semaines", souligne-t-il.

"Notre système hospitalier, notre système sanitaire en général, sont aujourd'hui menacés, relève le ministre cantonal en rappelant que la propagation est désormais exponentielle. "Donc on a vraiment besoin de freiner cette dynamique, et les lieux de divertissement sont des lieux qu'on avait identifiés comme un des endroits de propagation du virus avec les activités familiales, raison pour laquelle on a aussi limité à cinq les rassemblements aussi bien dans l'espace privé que dans l'espace public".

>> L'interview de Laurent Kurth dans Forum:

Nouvelles mesures à Neuchâtel: interview de Laurent Kurth [RTS]
Nouvelles mesures à Neuchâtel: interview de Laurent Kurth / Forum (vidéo) / 4 min. / le 2 novembre 2020

L'essentiel des nouvelles décisions

La fermeture des établissements publics prendra effet mercredi à 23h00 et les mesures dureront au moins jusqu'au 22 novembre.

La décision concerne aussi les cinémas, les salles de concert, les théâtres et les musées. Les lieux de divertissement et de loisirs sont également fermés. Sont concernés les fitness, les centres de bien-être, les salons érotiques, les piscines, les bowlings et autres salles de jeux. Les hôtels, en revanche, ne sont pas concernés.

Les sports de contact sont interdits et les activités sportives sans contact sont limitées à cinq personnes, sans limitation d’âge.

L’organisation de marchés et de foires dans des espaces clos est interdite. A l'extérieur, ils peuvent se tenir, mais le port du masque est obligatoire.

Les cérémonies religieuses sont prohibées, à l'exception des funérailles (maximum de 50 personnes avec plan de protection, comme le prévoient les mesures fédérales).

Pas plus de cinq personnes rassemblées

Les manifestations et rassemblements, publics ou privés, y compris dans le cercle familial, à l’intérieur comme à l’extérieur, réunissant plus de cinq personnes sont interdits. Les ménages de plus de cinq personnes ne sont pas concernés par cette mesure.

De manière générale, le gouvernement cantonal appelle ses concitoyennes et concitoyens à limiter au maximum leurs contacts.

>> Voir ici le détail des mesures en vigueur dès le 4 novembre:

Commerces pas concernés

Les commerces, y compris ceux considérés comme non-essentiels, ne font l'objet d'aucune nouvelle restriction pour l'instant. "Ils doivent toutefois appliquer strictement les plans de protection en vigueur", peut-on lire dans le communiqué.

L'exécutif cantonal a décidé ces nouvelles restrictions après avoir consulté les milieux concernés, dont GastroNeuchâtel. Le Conseil d'Etat précise qu'il travaille à l'élaboration de mesures d'accompagnement économique pour les secteurs ainsi contraints de fermer. Des décisions et une communication à ce propos suivront dans la semaine.

ats/oang

Publié Modifié