Publié

Initiative lancée pour la parité sur les listes électorales à Neuchâtel

Les socialistes neuchâtelois veulent promouvoir la parité sur les listes électorales. [Laurent Gillieron - Keystone]
Initiative lancée pour la parité sur les listes électorales à Neuchâtel / Le Journal horaire / 29 sec. / le 24 septembre 2020
Les socialistes neuchâtelois entendent passer par la voie de l'initiative pour promouvoir la parité sur les listes électorales, confirmant la volonté de leur groupe au Grand Conseil. L'idée a échoué par deux fois déjà devant le législatif cantonal.

Le lancement d'une initiative cantonale a été approuvé à l'unanimité lors du congrès extraordinaire du Parti socialiste neuchâtelois (PSN), a indiqué ce dernier jeudi. "Depuis des générations, le parti socialiste s’est battu pour promouvoir la présence des femmes dans les organes législatifs et exécutifs."

Le texte propose d'atteindre la parité progressivement sur les listes électorales en 2025, 2029, 2033 et 2037, selon le communiqué. "Le PSN est convaincu que seule une politique volontariste permettra de changer de paradigme, c’est pourquoi il revendique une présence d’au moins 50% de femmes durant trois législatures.

Deux tentatives

En juin dernier, le Grand Conseil neuchâtelois avait refusé nettement d'introduire des quotas de femmes sur les listes électorales, qui aurait fait de Neuchâtel un pionnier. Un amendement, déposé par le POP, a fait capoter la modification de la loi, pourtant largement acceptée lors de l'entrée en matière.

L'an passé, le législatif cantonal avait déjà refusé un projet socialiste de parité plus contraignant, qui voulait imposer une parité exacte de députés hommes et femmes pour les trois prochaines élections du parlement dès 2021. La droite et le POP s'y étaient opposés, les popistes ayant fait pencher la balance vers le non.

ats/gma

Publié