Publié

S'inspirer des drive-in pour une pièce de théâtre en mode pandémie

Pour continuer à faire du théâtre malgré la pandémie, deux chaux-de-fonniers s'inspirent des drive-in américains [RTS]
Pour continuer à faire du théâtre malgré la pandémie, deux chaux-de-fonniers s'inspirent des drive-in américains / 12h45 / 2 min. / le 11 juillet 2020
Face aux restrictions dues au coronavirus, les comédiens chaux-de-fonnier Victor Lafrej et Alexandre Oesli ont lancé le projet "Théâtre Pandémique", où les représentations se font dans un "drive-in", avec des voitures entourant les deux artistes.

Des voitures qui se réunissent en arc de cercle pour suivre une pièce de théâtre, tel est le projet ambitieux de deux Chaux-de-Fonniers, Victor Lafrej et Alexandre Hoesli.

Face aux mesures de restrictions qui ont notamment contraint les théâtres à fermer provisoirement leurs portes, les deux comédiens ont mis sur pied un concept novateur en mode drive-in à l'américaine. Cette idée leur permet aujourd'hui d’offrir un spectacle tout en assurant une distance de sécurité. Une bouffée d'air frais pour un univers quasiment à l'arrêt depuis plusieurs mois. "Le but, c’est de continuer à faire vivre le théâtre", lance sobrement Alexandre Hoesli.

Scotchés à leurs sièges, les automobilistes suivent l’action derrière leur pare-brise et reçoivent le son grâce à leur radio. "Cette distanciation avec le public était notre première crainte. On ne savait pas ce que ça allait donner. Finalement, on a senti une vraie cohésion avec le public, c’est le plus beau retour qu’on pouvait nous faire", a glissé Victor Lafrej à l’issue de la grande première mercredi 8 juillet.

Vers de nouvelles dates

Les représentations ont lieu tous les mercredis du mois de juillet et le premier du mois d'août à partir de 20h00 aux anciens abattoirs à La Chaux-de-Fonds. Les séances sont gratuites, mais les places sont limitées et se font sur réservations. Les deux prochaines représentations affichent déjà complet.

Forts de leurs succès, les deux artistes songent à rajouter des dates à leur spectacle et pourraient bien se produire dans d'autres lieux de Suisse romande. "Comme c'est une présentation qui s'exporte facilement, on aimerait la jouer dans d'autres cadres atypiques", détaille Alexandre Hoesli.

Sujet TV: Elodie Botteron

Adaptation web: Florian Charlet

Publié