Modifié le 06 mai 2020 à 16:02

Un crédit de 114 mio demandé pour un RER reliant Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds

A Neuchâtel, pour le projet de RER un crédit de 114 millions est soumis au Grand Conseil.
A Neuchâtel, pour le projet de RER un crédit de 114 millions est soumis au Grand Conseil. 12h45 / 18 sec. / le 06 mai 2020
Le Conseil d'Etat neuchâtelois sollicite un crédit de 114 millions de francs pour concrétiser la ligne ferroviaire directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Le coût total de ce RER est de plus de 1 milliard de francs, dont 947 millions financés par la Confédération.

Le Conseil d'Etat "a foi en l'avenir. Il veut sans attendre concrétiser le RER neuchâtelois pour transformer et dynamiser le canton de l'intérieur",  a déclaré mercredi Laurent Favre, chef du Département du développement territorial et de l'environnement, à Cernier, futur lieu de la gare multimodale.

Le RER neuchâtelois doit assurer d’une part la cadence à la demi-heure sur les principales lignes ferroviaires du canton et d’autre part la cadence au quart d’heure dans l’agglomération, grâce à la ligne ferroviaire directe, entre Neuchâtel-La Chaux-de-Fonds et le Locle, via Cernier.

Trajet de 15 minutes

Le temps de trajet futur entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds sera de 15 minutes. L'offre devrait être aussi compatible avec les liaisons vers l'Arc lémanique.

La ligne ferroviaire entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, qui date de 1860, est la plus ancienne du réseau suisse non encore renouvelée.

ats/lan

Publié le 06 mai 2020 à 15:27 - Modifié le 06 mai 2020 à 16:02