Modifié le 16 mars 2020 à 08:55

Le canton de Neuchâtel ordonne aussi la fermeture des commerces non-alimentaires

Siège du gouvernement depuis l'an 1000, le château de Neuchâtel
Siège du gouvernement depuis l'an 1000, le château de Neuchâtel [RTS]
Le canton de Neuchâtel passe lui aussi en état d'urgence. Après le Tessin samedi, puis le Jura et Bâle-Campagne dimanche, il est le quatrième canton à choisir l'option de la fermeture des commerces dès dimanche à minuit pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus qui s'emballe.

Dès minuit, tous les commerces seront fermés, à l’exception des commerces alimentaires, des marchés de fruits et légumes, des pharmacies, des commerces d’alimentation pour les animaux, des kiosques, des stations-services et des banques, relève le canton de Neuchâtel dans un communiqué dimanche soir après une conférence de presse.

Hormis les restaurants, qui pourront demeurer ouverts jusqu’à lundi 14h00, tous les établissements publics sont fermés dès minuit, de même que tous les établissements de divertissement et de loisirs.

Manifestations publiques ou privées interdites

Les manifestations publiques ou privées de tout type sont interdites avec effet immédiat, à l’exception des réunions indispensables regroupant au maximum vingt personnes. De façon générale, tous les guichets de l’administration cantonale sont en principe fermés dès lundi. Les communes seront invitées à faire de même dans les prochains jours.

Le nombre de personnes nécessitant des soins va drastiquement augmenter ces prochains jours. A cette vitesse, le système de santé va être saturé très rapidement et les professionnels de la santé vont s’épuiser, s'inquiète le canton de Neuchâtel.

Même si des capacités supplémentaires de prise en charge pourront être créées, la surcharge du système risque de mettre à mal la prise en charge des malades, qu’ils soient atteints du virus ou qu’ils aient besoin d’autres soins (infarctus, AVC, accidents de la route, cancer, etc.).

ats/ther

 

Publié le 15 mars 2020 à 19:31 - Modifié le 16 mars 2020 à 08:55