Modifié le 12 octobre 2019 à 22:39

Les musées rivalisent d’imagination pour séduire de nouveaux visiteurs

Les musées à la conquête de nouveaux publics
Les musées à la conquête de nouveaux publics 19h30 / 2 min. / le 12 octobre 2019
Chaque année, 32'000 événements sont organisés par les musées en Suisse. Visites guidées, vernissages, spectacles, soirées, brunchs, la médiation culturelle se montre très imaginative pour attirer les visiteurs et élargir le public des institutions.

Le pays ne manque pas d'offre en matière de musées: 1111 musées sont présents sur le territoire selon l'Office fédéral de la statistique en 2017. Mais seule une petite minorité d'entre eux (5,3%) peut compter sur plus de 50'000 entrées par an. La grande majorité des institutions voient défiler moins de 5000 visiteurs chaque année; elles rivalisent donc d'imagination pour attirer de nouveaux visiteurs.

"Une exposition a besoin d'événements, d'animations autour d'elle pour la faire vivre", explique samedi dans le 19h30 Sylvie Pipoz, médiatrice culturelle au musée d'histoire de La Chaux-de-Fonds. Selon l'OFS, les musées organisent en moyenne 28 événements par année.

Faire preuve d'imagination

Parmi ces événements, outre les visites guidées pratiquées dans l'immense majorité des musées, certaines institutions se montrent très imaginatives pour toucher différents publics: performances artistiques, brunchs ou cafés gourmands, rencontres avec les artistes, mais aussi, par exemple à La Chaux-de-Fonds, escape room.

Le musée d'histoire, avec la collaboration d'adolescents de la région, a créé l'un de ces jeux d'énigmes en s'inspirant de l'histoire de la ville. L'idée est d'attirer un public difficile pour les musées: les adolescents et les jeunes adultes. "Notre but, c'est de désacraliser ce lieu et de montrer que dans un musée, on peut s'amuser", précise Sylvie Pipoz.

Boire un verre

Autre ville, autre public: le musée des Beaux-Arts du Locle se lance dans les afterworks. Boire un verre, discuter avec ses collègues ou amis, et pourquoi pas faire un tour au milieu des œuvres. Le concept est déjà en place dans les musées genevois depuis quelques années, mais est tout nouveau dans les musées du haut du canton de Neuchâtel. "Ces afterworks permettent peut-être de toucher un public qui ne vient pas forcément dans un musée d'art. C'est intéressant pour nous de tester de nouvelles pistes pour attirer différents publics", relate la directrice Nathalie Herschdorfer.

La visite de musée est l'activité culturelle préférée des Suisses selon une étude menée par l'OFS en 2015. Le nombre d'entrées dans les plus de 1000 musées du pays augmente depuis 2015, pour s'établir à 13,5 millions d'entrées en 2017.

Léa Jelmini

Publié le 12 octobre 2019 à 20:45 - Modifié le 12 octobre 2019 à 22:39