Modifié le 09 septembre 2019 à 16:39

Référendum contre l'interdiction des doubles mandats neuchâtelois

Vue générale de la salle du Grand Conseil neuchâtelois.
Vue générale de la salle du Grand Conseil neuchâtelois. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Des députés neuchâtelois de tous les bords politiques ont lancé lundi un référendum contre l'interdiction pour les conseillers communaux de siéger au Parlement cantonal, voté le 26 juin par le Grand Conseil.

"Le Grand Conseil est le pouvoir législatif qui représente le peuple neuchâtelois. Pour garantir cette représentativité, les cas d'incompatibilité doivent être le plus faible possible et toujours strictement justifiés. Ce qui n’est clairement le cas ici", indiquent les référendaires.

>> Lire Le cumul des mandats, c'est terminé dans le canton de Neuchâtel

Selon les auteurs du référendum qui doivent récolter 4000 signatures auprès des électeurs neuchâtelois, "aucun canton suisse ne connaît une telle restriction. Au niveau fédéral, une incompatibilité similaire entre membres des Chambres et des gouvernements cantonaux serait totalement inimaginable au nom des droits politiques".

Injustice entre communes ?

L'interdiction du cumul des mandats provient d'une motion de Val-de-Ruz qui a demandé d'y mettre fin pour éviter une "injustice entre communes". Jusqu'à fin mars, tous les membres de l'exécutif chaux-de-fonnier étaient députés. Certains parlementaires ont estimé que cette situation pouvait être source de blocages sur certains dossiers comme la réforme hospitalière ou la fiscalité.

ats/asch

>> Revoir le débat dans Forum:

Débat sur le référendum contre l’interdiction du cumul des mandats dans le canton de Neuchâtel
Forum - Publié le 25 août 2019

Publié le 09 septembre 2019 à 16:36 - Modifié le 09 septembre 2019 à 16:39