Publié le 14 août 2019 à 10:50

L'Hôpital de La Chaux-de-Fonds a enfin son IRM, après 5 ans d'attente

Le site de la Chaux-de-Fonds de l'Hôpital neuchâtelois.
L'Hôpital de La Chaux-de-Fonds a enfin son appareil à IRM, après 5 ans d'attente La Matinale / 1 min. / le 14 août 2019
L'Hôpital de La Chaux-de-Fonds possède enfin son propre IRM. Le nouvel appareil d'Imagerie par Résonance Magnétique a été inauguré officiellement mardi, après près de cinq ans d'attente.

En décembre 2014, le conseil d'administration de  l'Hôpital neuchâtelois (HNE) avait déposé un dossier de "clause du besoin" pour acquérir un IRM pour le site de La Chaux-de-Fonds.  Il n'y avait alors que trois IRM sur le territoire cantonal, dont un seul pour l'hôpital public, sur son site de Neuchâtel.

"Il y avait quand même, pour certains types d'examens, jusqu'à trois mois d'attente. Et ça c'est énorme au regard de la pathologie de certains patients", a expliqué Christian Decurnex, directeur logistique de l'HNE, dans La Matinale de mercredi.

De quoi convaincre le Conseil d'Etat neuchâtelois, qui autorise finalement l'an dernier la construction de deux nouveaux IRM. Celui demandé par l'HNE, et un autre pour l'Hôpital privé de la Providence à Neuchâtel.

>> Lire: L'Hôpital de La Chaux-de-Fonds aura son appareil à IRM, après 4 ans d'attente

Investissement de 3,5 millions

Le canton de Neuchâtel possède désormais cinq IRM, "une densité qui reste inférieure à la moyenne en Suisse romande".

Souvent accusé ces dernières années dans les débats politiques de délaisser le site de la Chaux-de-Fonds, l'HNE a souligné son investissement de 3,5 millions de francs pour acheter l'appareil et sa cage de Faraday, ainsi que pour aménager le bâtiment. Cet investissement doit permettre de soutenir et renforcer l'activité du site des Montagnes neuchâteloises.

Etienne Kocher/lan

Publié le 14 août 2019 à 10:50