Modifié le 26 mars 2019 à 15:53

Des parents fâchés par la réorganisation de l'école à Val-de-Ruz

Une centaine d'écoliers du Val-de-Ruz (NE) devront changer de collège.
Des parents fâchés par la réorganisation de l'école à Val-de-Ruz (NE) Le 12h30 / 2 min. / le 26 mars 2019
La fronde des parents d'élèves de Val-de-Ruz contre la réorganisation scolaire n'a pas convaincu. Dès la rentrée d'automne, quelque 240 enfants de cette commune neuchâteloise devront aller à l'école dans un autre village que le leur.

Le cercle scolaire a en effet décidé d'arrêter les classes à deux niveaux pour le deuxième cycle, ce qui force les enfants à se rendre dans un autre village.

Malgré la présence d'une septantaine de parents, le législatif communal a refusé lundi soir par 20 voix contre 12 et 1 abstention une motion populaire munie de plus de 1300 signatures qui demandait un moratoire sur la réorganisation de l'école.

Les motionnaires dénoncent une dégradation des conditions de vie pour les enfants, qui devront prendre le bus plusieurs fois par jour. Ils regrettent également une perte d'ambiance villageoise, puisque les parents feront moins facilement connaissance à la sortie de l'école.

Communication critiquée

Mais ces arguments n'ont pas convaincu les conseillers généraux, qui ont souhaité faire primer la cohérence pédagogique. Portée par la conseillère communale PLR Anne-Christine Pellissier, en charge de l’éducation, la fin des classes à deux niveaux est sensée améliorer la qualité de l’enseignement.

Outre cette vision qui ne fait pas l'unanimité, certains dénoncent une réforme bâclée et mal communiquée. L'exécutif répond que les parents sont informés six mois à l'avance, et qu’ils peuvent soumettre des réclamations individuelles.

Etienne Kocher/lan

Publié le 26 mars 2019 à 15:17 - Modifié le 26 mars 2019 à 15:53