Modifié le 14 mars 2019 à 11:05

Trois listes pour l'UDC neuchâteloise aux élections fédérales d'octobre

Yvan Perrin, photographié ce 9 mars 2019 à Hauterive (NE), se lance dans la course au National.
L'UDC neuchâteloise a choisi ses candidats pour les élections fédérales d'octobre Le Journal horaire / 2 min. / le 14 mars 2019
L'assemblée générale de l'UDC neuchâteloise, réunie mercredi soir à Couvet, a choisi ses candidats pour les élections fédérales. Le parti lance trois listes, deux pour le National et une pour les Etats.

La liste principale pour le National compte quatre candidats, soit le "revenant" Yvan Perrin ainsi que Grégoire Cario, Thierry Brechbühler et Sylvia Schulé.

Quant à Raymond Clottu, conseiller national sortant, il ne se représente pas. Rappelons qu'il avait été exclu en avril 2017 de l'UDC neuchâteloise pour ne pas s'être acquitté de ses cotisations et pour avoir critiqué la direction et qu'il siège depuis en indépendant au National mais fait partie du groupe parlementaire UDC.

>>Lire: Le Neuchâtelois Raymond Clottu ne se représentera pas au Conseil national

La liste jeune, baptisée "Relève UDC", est pour l'heure composée de Hervé Agassis, Mikaël Dubois et Magali Junod. Mais un quatrième nom pourrait s'y ajouter.

Vétéran

En ce qui concerne le Conseil des États, Pierre Hainard a finalement décidé de se lancer dans la course. Agé de 73 ans, l’ancien conseiller communal de La Chaux-de-Fonds et ancien député de la ville n'a que peu de chances d'être élu, de l'aveu même du président du parti neuchâtelois: "Vu l'élection à la proportionnelle, la probabilité d'avoir un siège aux Etats est minime", reconnaît Walter Willener.

Le parti a toutefois choisi d'être visible durant la campagne en proposant un candidat qui tient la route.

pym

Publié le 14 mars 2019 à 08:17 - Modifié le 14 mars 2019 à 11:05