Modifié le 23 janvier 2019 à 10:51

Congé paternité de 20 jours accepté pour les fonctionnaires neuchâtelois

Canton de Neuchâtel: les employés auront droit à un congé paternité de 20 jours, au lieu de 5 jusqu'ici
Canton de Neuchâtel: les employés auront droit à un congé paternité de 20 jours, au lieu de 5 jusqu'ici 19h30 / 2 min. / le 22 janvier 2019
Les députés neuchâtelois ont approuvé mardi par 67 oui et 33 non de faire passer le congé paternité des fonctionnaires cantonaux de cinq à 20 jours. L'amendement PLR qui voulait le limiter à dix jours a été écarté.

Le Conseil d'Etat a déclaré être "favorable" au principe d'allongement du congé paternité pour les fonctionnaires mais privilégiait toutefois une durée de dix jours. "Cela permet de tenir compte des efforts financiers que le canton fait tous azimuts", a argumenté le conseiller d'Etat Alain Ribaux.

"Et surtout une absence de dix jours est plus facilement absorbable car les services de l'administration sont actuellement à la corde", a ajouté Alain Ribaux. L'amendement du PLR qui voulait aussi limiter le congé paternité à dix jours a été écarté par 62 non et 47 oui.

Canton à la traîne

Le canton de Neuchâtel a chiffré le coût de cette modification à environ 240'000 francs par an pour 40 cas. Neuchâtel est à la traîne par rapport à d'autres cantons voisins, tels que Genève qui offre 10 jours ou le Jura qui en propose 10 (ou 15 en cas de naissance multiple).

ats/lgr

Publié le 22 janvier 2019 à 18:22 - Modifié le 23 janvier 2019 à 10:51