Modifié le 28 juin 2018 à 20:46

La fonderie Von Roll à Choindez (JU) va arrêter de produire des tuyaux

L'usine Von Roll de Choindez, dans le Jura.
L'usine Von Roll de Choindez, dans le Jura. [Gaël Klein - RTS]
Site emblématique de l'industrie jurassienne, la fonderie Von Roll à Choindez va arrêter de produire des tuyaux en fonte et va désormais les importer d'Allemagne avant de les transformer.

Selon 20 minutes, qui annonce l'information, les employés de Von Roll ont été convoqués jeudi dernier pour être informés de la fermeture de la fonderie.

L'usine ne va toutefois pas arrêter de fonctionner, car les tuyaux seront désormais importés de Wetzlar, en Allemagne, et recouverts de polyuréthane sur le site de Choindez.

Le journal gratuit précise que des licenciements sont prévus, entre 30 et 60 selon une source interne. Von Roll n'avance de son côté pas de chiffres détaillés, mais parle de plus de 10% de l'effectif.

Trop peu d'espace

La firme donne pour raison de cette réorganisation le fait que l'espace disponible pour l'usine, coincée entre la montagne et la rivière, est devenu trop étroit, alors qu'il suffisait à la production des XIXe et XXe siècles.

D'éventuels investissements dans la production de tuyaux bruts à Choindez n'auraient aucune chance d’être amortis, avance encore un porte-parole, toujours cité par 20 minutes.

La fonderie s'était installée sur le site jurassien en 1846 pour y traiter le minerai de fer extrait de la vallée de Delémont. L'entreprise a occupé jusqu'à 700 personnes avant de décliner au fil des crises dans un marché toujours plus concurrentiel.

>> Von Roll, une institution dans le Jura:

La fermeture de la fonderie von Roll à Choindez a fait l'effet d'une bombe dans le Jura
19h30 - Publié le 28 juin 2018

Inquiétudes dans le Jura

La classe politique ne reste pas indifférente à l'avenir de ses employés, mais aussi à celui du site en lui-même. Député-maire de Vellerat, le socialiste Pierre-André Comte, dont le village surplombe Choindez, est intervenu dès mardi auprès du gouvernement par le biais d’une question écrite.

Le socialiste dénonce "une très mauvaise nouvelle économique pour le Jura et pose une question: "Le Gouvernement est-il prêt à mettre en mouvement toute action utilise à la sauvegarde des intérêts économiques du canton en favorisant une redynamisation du site de Choindez?"

Pour Jean-Claude Lachat, délégué au développement économique du canton interrogé dans le 12h30 de la RTS, le site a un véritable potentiel, il y a beaucoup de terrain et surtout un accès autoroutier. Il y verrait bien un certain type d’activité comme la valorisation des déchets ou le recyclage qui peuvent être une solution d’avenir pour le site de Choindez.

>> Le point sur les inquiétudes dans le Jura sur Choindez:

L'usine de Choindez ne fabriquera plus les tuyaux en fonte.
Gaël Klein - RTS
Le 12h30 - Publié le 26 juin 2018

boi

Publié le 25 juin 2018 à 11:58 - Modifié le 28 juin 2018 à 20:46