Publié

Le peuple jurassien sera consulté sur l'entreposage de déchets radioactifs

Le peuple jurassien sera consulté sur l'entreposage de déchets radioactifs. [Gaël Klein  - RTS]
Les Jurassiens se prononceront sur la présélection des sites de stockage de déchets radioactifs / La Matinale / 1 min. / le 3 janvier 2018
Particularité jurassienne, la population du canton du Jura sera appelée aux urnes le 4 mars afin de se prononcer sur la présélection des sites envisageables pour le stockage de déchets radioactifs en Suisse.

Aucun des sites mentionnés dans la consultation fédérale en cours n’est situé dans le canton du Jura, mais une disposition légale oblige le Gouvernement jurassien à faire voter ses citoyens sur cet objet particulier.

La Confédération planche sur le stockage profond des déchets radioactifs depuis près de 30 ans. La recherche de sites d’implantation avait permis de retenir en 2011 six régions d’implantation, toutes en Suisse alémanique.

La deuxième étape consiste à présélectionner deux sites au minimum par type de dépôt, soit l’objectif de la consultation fédérale lancée en novembre dans un dossier très sensible. Dans le Jura, la population donnera son avis en raison d’une loi cantonale adoptée peu de temps après l’entrée en souveraineté.

La loi précise que tout site situé à 50 km au moins de la frontière jurassienne implique la consultation du peuple

Nicolas Guenin, responsable des droits politiques à la chancellerie jurassienne

"C'est une particularité jurassienne à la suite d'une initiative populaire adoptée dans les années 1980", confirme Nicolas Guenin, responsable des droits politiques à la Chancellerie jurassienne.

"Le peuple est appelé à se prononcer lors de renouvellement de concessions pour des centrales nucléaires ou pour le stockage de déchets radioactifs", explique-t-il. "La loi précise que tout site situé à 50 km au moins de la frontière jurassienne implique la consultation du peuple."

D'autres cantons pourraient suivre

Les deux sites retenus dans le cadre de la consultation fédérale sur le stockage des déchets radioactifs en couches géologiques profondes se situent à moins de 50 km de la frontière jurassienne, dans les cantons de Soleure et d'Argovie. "Il y a deux questions distinctes qui seront posées aux électeurs correspondant chacune aux deux sites d'implantation prévus."

La consultation a été lancée sur le plan fédéral jusqu’au 9 mars. Tous les cantons sont appelés à se prononcer. Selon Nicolas Guenin, il n’est pas exclu que d’autres cantons prévoient de faire voter leur population pour répondre à cette consultation.

Gaël Klein/lgr

Publié
"Oui c'est une particularité jurassienne suit à une initiative populaire adoptée dans les années 1980, le peuple est appelé à se prononcer lors de renouvellement de concessions pour des centrales nucléaires ou pour le stockage de déchets radioactifs. La loi précise que tous sites situés à 50 km au moins de la frontière jurassienne impliquent la consultation du peuple."

"Effectivement il y a deux sites qui sont retenus dans le cadre de la consultation fédérale sur le stockage des déchets radioactifs en couches géologiques profondes, les deux se situent à moins de 50 km de la frontière jurassienne dans les cantons de Soleure et d'Argovie. Il y a deux questions distinctes qui seront posées aux électeurs correspondant chacune aux deux sites d'implantation prévus."