Modifié le 04 septembre 2017 à 12:54

Berne salue les efforts jurassiens contre les conséquences des crues

Les Riedes, près de Delémont, photographiées le 9 août 2007.
Berne salue les efforts jurassiens contre les conséquences des crues Le 12h30 / 1 min. / le 04 septembre 2017
Dix ans après les inondations catastrophiques de 2007, le canton du Jura fait figure de bon élève en matière de gestion des risques. La Confédération salue les investissements réalisés pour améliorer la sécurité.

En août 2007, les inondations avaient noyé une partie du canton, parfois sous deux mètres d’eau, avec à la clé une facture de plus de 24 millions de francs de dégâts. Ces événements avaient été suffisamment graves pour que la présidente de la Confédération de l'époque, Micheline Calmy-Rey, se rende sur place.

Depuis, les communes et le canton ont pris conscience des risques et plus de 20 millions de francs ont été investis jusqu'ici pour la sécurité des biens et des personnes.

"Un processus d'amélioration continu"

"Beaucoup d'argent a été débloqué dans des réaménagements de rivières", explique le chef de l’office jurassien de l’Environnement Patrice Eschmann. "C'est un processus d'amélioration continu". Le canton tire les leçons concrètes de 2007 et les met en application "pour que cela ne se reproduise pas ou à des échelles moindres." Car, rappelle Patrice Eschmann, les localités ont été construites au bord des rivières et restent donc à la merci des éléments naturels.

Un total de près de 60 millions de francs est encore planifié ou envisagé sur les quinze ans à venir pour améliorer encore la lutte contre les crues dans le Jura.

Inciter les cantons à suivre l'exemple du Jura

Cet effort est salué et soutenu par la Confédération, qui veut inciter les cantons à ce type de démarche. Des modifications légales seront d’ailleurs proposées en ce sens sur le plan fédéral. Le chef de la section Protection contre les crues de l’Office fédéral de l’environnement, Carlo Scapozza, souligne qu'il s'agit d'avoir une meilleure connaissance des risques et d'inciter les cantons à suivre l'exemple jurassien.

En Suisse, un quart de la population vit aujourd’hui dans une zone potentiellement inondable. Si l’ensemble de ces sites étaient touchés par des crues, le montant des dommages s’élèverait à 840 milliards de francs.

Gaël Klein/oang

Publié le 04 septembre 2017 à 12:51 - Modifié le 04 septembre 2017 à 12:54