Modifié le 15 juin 2017

Unia lance une initiative dans le Jura pour concrétiser l'égalité salariale

Récolte des signatures mercredi dans la rue à Delémont.
Lancement d'une initiative sur l'égalité salariale dans le Jura: interview de Pierluigi Fedele Le 12h30 / 2 min. / le 14 juin 2017
Le syndicat Unia a lancé mercredi une initiative cantonale sur l'égalité salariale dans le Jura. Le texte exige du Parlement la mise en oeuvre de mesures pour concrétiser cette égalité des salaires.

"Pour la première fois en 2016, on a découvert les statistiques salariales jurassiennes", explique Pierluigi Fedele, secrétaire régional d’Unia Transjurane. "On a constaté qu'en 2014, si on se référait aux exemples fédéraux qui parlent de 18% à 19% d'inégalités, dans le Jura on monte à 23%."

Le syndicat, qui espère récolter les 2000 signatures nécessaires d’ici le 8 mars prochain, a voulu un texte relativement large. "On veut laisser la marge de manoeuvre aux législateurs, donc au Parlement, de trouver les situations les plus adaptées à la réalité cantonale."

On est prêt à négocier sur les mesures, mais sur le principe on doit maintenant agir pour arriver à l'égalité, ce n'est plus négociable.

Pierluigi Fedele, secrétaire régional d’Unia Transjurane

La mesure phare attendue par Unia concerne avant tout les contrôles en entreprises. "Actuellement, il s'agit de contrôles par sondages. On devrait faire des contrôles systématiques."

Pierluigi Fedele estime également que l'accent doit être mis sur des campagnes plus incitatives. "Les outils sont là, il manque un peu de volonté politique et le fait que dans le secteur privé on peut de temps en temps considérer qu'on est pas soumis aux mêmes règles que les autres."

Gaël Klein/lgr

Publié le 14 juin 2017 - Modifié le 15 juin 2017