Modifié le 02 septembre 2016 à 15:05

La dernière tonne de déchets toxiques extraite de la décharge de Bonfol (JU)

La décharge de Bonfol est officiellement assainie.
La dernière tonne de déchets toxiques extraite de la décharge de Bonfol (JU) Le 12h30 / 1 min. / le 02 septembre 2016
Une page se tourne dans le long dossier de l'assainissement de la décharge industrielle de Bonfol, avec l'excavation cette semaine de la dernière tonne de déchets chimiques.

En cinq ans, plus de 200'000 tonnes de déchets hautement contaminés ont été extraits afin d’être incinérés. En parallèle, environ 84'000 tonnes de matériaux de sol faiblement à moyennement contaminés ont été éliminés dans des filières adaptées, en Suisse et aux Pays-Bas.

Aussi bien les représentants de la chimie bâloise que les autorités jurassiennes se sont réjouis de la fin de cette phase de l’assainissement de l’un des sites pollués les plus dangereux du pays.

>> Lire aussi: La Suisse compte encore près de 38'000 sites pollués à assainir

Assainissement à finaliser

"Il n’y a plus de déchets dans la décharge industrielle de Bonfol, mais l’assainissement n’est pas encore totalement terminé", a déclaré Michael Fischer, directeur de la bci Betriebs-AG, en charge des travaux d'assainissement, en conférence de presse vendredi.

Il reste en effet encore 4000 tonnes de déchets chimiques, déjà analysés et préparés pour leur transport, ainsi qu’environ 4000 tonnes de matériaux de sols contaminés. Dans les prochains jours, ces matériaux seront mis en conteneurs pour être évacués progressivement vers le site d’élimination adéquat.

Décontamination et reboisement

Les travaux de décontamination des surfaces ou installations ayant été en contact avec des déchets commenceront bientôt dans la halle d'excavation. Des mesures de la qualité de l’air seront effectuées pour déterminer quand le confinement des bâtiments pourra être levé, c'est-à-dire le moment où leur ouverture ne présentera plus de risque pour la population et l’environnement.

La majeure partie de ces travaux devrait être terminée à la fin 2017. S'ensuivra le reboisement des quelque 15 hectares du site d'ici 2019.

Projet architectural avec Mario Botta

Parallèlement, la bci Betriebs-AG est en contact avec l’association Escale Bonfol, qui prépare avec l’architecte Mario Botta un projet de mise en valeur du lieu, afin de trouver des synergies avec les activités de déconstruction.

Le coût total du projet d’assainissement définitif de la décharge industrielle de Bonfol - suivi post-assainissement compris - devrait s’élever à 380 millions de francs.

>> Les explications du ministre jurassien de l'Environnement David Eray:

Excavation Bonfol - JU: les précisions de David Eray, ministre de l'environnement, Ju, depuis Bonfol
12h45 - Publié le 02 septembre 2016

Gaël Klein/kkub

Publié le 02 septembre 2016 à 12:44 - Modifié le 02 septembre 2016 à 15:05