Modifié

Thecla Pun.ch cesse définitivement ses activités à Saint-Ursanne (JU)

L'entreprise Techla Pun.ch emploie une centaine de personnes à St-Ursanne. [Gaël Klein - RTS]
L'entreprise Techla Pun.ch emploie une centaine de personnes à St-Ursanne. [Gaël Klein - RTS]
L'usine Thecla Pun.ch, qui emploie un peu moins de 50 personnes à Saint-Ursanne (JU), va définitivement cesser ses activités industrielles à la fin de l'année.

L'actionnaire principal et les autorités cherchent une nouvelle affectation du site. "L'entreprise ne sera pas radiée", a expliqué mercredi Achille Renaud, secrétaire syndical à Unia Transjurane.

Le syndicaliste espère donc que le principal actionnaire du groupe belge Punch Corporation, Guido Dumarey, va parvenir à développer de nouvelles activités sur ce site.

"Encore rien de ferme"

Des réflexions sur une nouvelle affectation de l'usine sont en cours. "Pour le moment, il y a des idées et des contacts mais encore rien de ferme", a indiqué le directeur du site Pascal Franchet.

Les employés, en grande majorité des frontaliers, ont touché des indemnités et des primes. Les propositions de la direction ont été avalisées, a noté Achille Renaud.

Comme d'autres entreprises de l'Arc jurassien, Thecla Punch.ch, qui fabrique des pièces pour l'industrie automobile, a été victime de la baisse des commandes. "Bien des contrats qui étaient arrivés en fin de vie n'ont pas été reconduits", a expliqué Pascal Franchet.

ats/gchi

Publié Modifié