Modifié

Davantage d'autonomie promise au Jura bernois

Bernhard Pulver. [Steffen Schmidt - Keystone]
Le canton de Berne veut donner plus de pouvoir à sa minorité francophone / Forum / 4 min. / le 20 février 2015
Le gouvernement bernois a annoncé vendredi sa volonté d'accorder davantage de compétences au Conseil du Jura bernois (CJB) et de renforcer le bilinguisme sans toutefois présenter d'actions concrètes.

Les intentions affichées par le canton vont dans le sens d'un renforcement de la participation politique des organes du Jura bernois et de Bienne chargés de défendre les intérêts des Romands. Le CJB et le Conseil des affaires francophones de Bienne (CAF) bénéficieront d'une marge de manœuvre plus étendue. Le CJB sera doté d'un délégué à la culture.

L'avis de la région francophone devrait d'une façon générale mieux être pris en compte lors des procédures de consultation. Le CJB et le CAF devraient aussi davantage avoir leur mot à dire lors de la désignation de représentants du Jura bernois dans les organes régionaux ou cantonaux.

Transferts de compétence

Des transferts ponctuels de compétence avec enveloppe financière au Conseil du Jura bernois, sorte de parlement régional doté de compétences en matière culturelle et de formation, sont aussi à l'ordre du jour.

Le Conseil-exécutif n'a toutefois pas présenté un plan d'action concret avec un impact direct sur la population francophone.

ats/olhor

Publié Modifié

Bilinguisme cantonal

Le gouvernement a annoncé dans la foulée qu'il souhaitait renforcer le bilinguisme au sein de l'administration cantonale. Il a chargé toutes les directions de créer des relais francophones au sein de l'administration. A terme, ces relais seront regroupés au sein d'une "conférence des relais francophones".

Le rayon d'action du Conseil des affaires francophones, aujourd'hui limité à Bienne et à Evilard, pourrait être étendu à l'ensemble de l'arrondissement administratif bilingue de Bienne. Son périmètre pourrait ainsi toucher 17 communes supplémentaires, toutes germanophones.

Satisfaction dans les grandes lignes

"Tous les instruments de protection et de participation des francophones du Jura bernois dans ce canton plaisent enfin dans les grandes lignes à la population du Jura bernois", s'est félicité à Forum Bernhard Pulver, ministre bernois de l'Education et membre de la délégation des Affaires jurassiennes.

Et d'ajouter: "Le canton de berne fait beaucoup d'efforts, il y a dans la constitution des règles très claires, mais c'est vrai qu'il n'y aura pas une révision totale de cette loi sur le statut particulier, vu qu'il semble plaire à la population du Jura bernois."