Modifié le 08 octobre 2013 à 13:18

Les jeunes UDC jurassiens veulent une aire d'accueil pour gens du voyage

Les gens du voyage ont signé une convention.
Les jeunes UDC jurassiens veulent une aire adaptée au gens du voyage Le 12h30 / 2 min. / le 01 octobre 2013
Les jeunes UDC jurassiens demandent une aire d'accueil adaptée aux gens du voyage, pour faire cesser les campements sauvages de ces derniers mois. Ils lancent une pétition cantonale.

L’UDC veut mettre la pression sur le gouvernement jurassien dans le dossier des gens du voyage. Les jeunes du parti, soutenus par leurs aînés, viennent de lancer une pétition cantonale. Ils veulent une aire d’accueil adaptée afin que cessent les campements sauvages dans le canton, comme on en a vu ces derniers mois.

Le lancement de cette pétition intervient alors que les autorités pourraient avoir trouvé une solution durable et que les gens du voyage illégalement installés dans le Jura ont signé une convention suite au dépôt de trois plaintes pénales.

Terrain en vue

Michel Thentz, ministre en charge du dossier, l’a rappelé mardi matin lors d'une interview à la RTS, après en avoir informé le parlement cantonal la semaine passée. Le gouvernement a trouvé un terrain, mais il doit encore négocier avec l’agriculteur qui l’occupe et la commune concernée. C'est pourquoi il ne précise pas pour l’instant où se trouve cette place qui pourrait faire office d’aire d’accueil pour les gens du voyage.

Mais pour les jeunes de l’UDC, le dossier a déjà beaucoup trop traîné. En lançant leur pétition intitulée "Gens du voyage, du respect pour notre canton", ils appellent à accepter une aire d’accueil, mais à refuser les occupations illicites de terrain, le  harcèlement de la population et la pollution de la nature.

Le président des jeunes UDC, Jérémie Lobsiger, rappelle que la législation fédérale prévoit l'obligation d'accueillir les gens du voyage. "Autant que ce soit encadré et bien fait", dit-il. L’UDC se donne deux mois pour récolter un maximum de signatures avant de déposer sa pétition.

Gaël Klein/oang

Publié le 08 octobre 2013 à 13:01 - Modifié le 08 octobre 2013 à 13:18

Camp illégal levé d'ici le 12 octobre

La justice jurassienne a indiqué mardi matin que les gens du voyage qui occupent illégalement un terrain à côté de Delémont depuis une dizaine de jours se sont engagés à quitter les lieux au plus tard le 12 octobre.

Ils vont aussi nettoyer et remettre le site en état. Ils verseront aux plaignants des indemnités à titre de dédommagement, indemnités dont le montant n’a pas été divulgué.

Les trois plaignants concernés se sont engagés à retirer leurs plaintes si la convention est respectée.