Modifié le 03 octobre 2012 à 17:05

Un déficit de 6 millions dans le budget jurassien pour 2013

Le drapeau du canton du Jura
Le drapeau du canton du Jura. [Gaël Klein - ]
Le gouvernement a présenté mercredi un projet de budget avec un excédent de charges d'un peu plus de 6 millions de francs, avec des investissements qui ont été plafonnés.

Le budget 2013 du Jura prévoit un excédent de charges de 6,1 millions de francs. Ce résultat intègre des révisions fiscales, un renforcement du personnel et des hausses de subventions. Le gouvernement indique dans un communiqué vouloir reprendre la réflexion sur la maîtrise des charges de l'Etat.

Les charges s'élèvent à 870,3 millions pour des produits estimés à 864,2 millions. Par rapport au budget 2012, ces derniers progressent de 3,2% (26,9 millions) en tenant compte des effets de la révision fiscale visant notamment à une harmonisation entre couples mariés et célibataires.

Charges de personnel en hausse

Dans le prochain budget, la péréquation financière procure un supplément "substantiel" de 15,2 millions par rapport à 2012 et atteint désormais 159,8 millions. Cette manne fédérale et intercantonale permet de faire face en partie à l'augmentation des aides financières à verser à des tiers (+22,3 millions) sous forme de subventions dans l'aide sociale, la santé, la formation, les transports publics, l'agriculture et l'environnement.

Les charges de personnel sont en hausse de 2,8% ou 6,9 millions et correspondent à la croissance des effectifs nécessaire à l'augmentation des tâches. Dans le secteur biens, services et marchandises, la hausse des charges atteint 4,5%, en lien principalement avec des mandats et prestations de services octroyés à des tiers. Cette progression est compensée par la baisse de 2,9 millions de francs des charges d'intérêts passifs obtenue grâce à des renouvellements effectués dans un contexte favorable.

L'augmentation de la dette limitée

Les investissements ont été revus et plafonnés à 38,4 millions de francs en fonction de l'avancement des projets et également pour satisfaire au mécanisme de frein à l'endettement. Les principaux projets planifiés concernent les routes (A16, H18, routes cantonales), les bâtiments et l'informatique. Les subventions d'investissements s'affichent en léger recul à 11,5 millions de francs, les postes les plus importants étant consacrés, dans l'ordre d'importance, à l'agriculture, l'environnement, les transports publics, l'enseignement, les routes et l'énergie.

Malgré le déficit de 6,1 millions, l'augmentation de la dette reste limitée à 6,8 millions pour atteindre un montant prévu à 290,8 millions pour fin 2013. Les charges d'intérêts, qui ont pu être réduites, n'absorbent plus que 1,7% des impôts directs et indirects de l'Etat (2,3% en 2012).

ats/boi

Publié le 03 octobre 2012 à 17:05 - Modifié le 03 octobre 2012 à 17:05

De nouveaux radars

Dans le budget 2013 figure aussi la location de deux radars semi-fixes pour un montant de 400'000 francs, une première dans le Jura.

Le gouvernement a expliqué que la police cantonale a constaté une recrudescence marquée des incivilités sur la route et des comportements dangereux. Les autorités entendent donc ramener le calme sur les routes jurassiennes en installant des radars automatiques mobiles.

Le budget prévoit d’ailleurs l’année prochaine des recettes supplémentaires pour les amendes d’ordre de 2,8 millions de francs.