Modifié

Poérreintru accueille les "aimis di patois" le temps d'un week-end

Le patois à l'honneur ce week-end dans le Jura. [Gaël Klein - RTS]
Le patois, un parler qui fait partie de notre patrimoine et de nos racines / La Matinale / 4 min. / le 23 septembre 2022
Le patois est à l'honneur ce week-end dans le Jura: Porrentruy accueille la 17e édition de la Fête romande et internationale des patoisants. Pour les organisateurs, il s'agit de maintenir une langue ancestrale qui pourrait disparaître malgré les efforts entrepris pour sa sauvegarde.

"Tchieres aimis di patois, Beuv'niaints sis-vôs è Poérreintru! Di fond di tyure, i vôs choite lai beuv'niaince en lai traidichonnâ féte des patois" ("Chers amis du patois, soyez les bienvenus à Porrentruy! Je vous souhaite la plus cordiale bienvenue à la traditionnelle fête des patois"): c'est par ces mots que Charles Juillard, président du comité d'organisation de la Fête romande et internationale des patoisants (FRIP), souhaite la bienvenue à toutes et tous ce week-end à Porrentruy, sur le site officiel de la manifestation.

Ce rendez-vous populaire met à l'honneur les divers patois et donne l'occasion aux patoisants de Suisse romande, de France et d'Italie de se rencontrer et de faire vivre ce vieux langage. Plusieurs centaines de personnes sont attendues en Ajoie pour participer à cette manifestation, repoussée d'une année en raison du Covid.

Pour les organisateurs, il s'agit de maintenir et de développer cette langue ancestrale et d'éveiller la curiosité de celles et ceux qui ne la parlent pas. Et Charles Juillard de poursuivre: "Le patois, la langue de nos ancêtres, est souvent considérée comme un truc d'antan. Certes son usage se fait rare, mais il vaut cependant la peine de le conserver, car il fait partie de notre patrimoine, de nos racines culturelles et sociales."

>> Le reportage du 19h30:

Le chef-lieu ajoulot célèbre la Fête romande et internationale des patoisants. Reportage. [RTS]
Le chef-lieu ajoulot célèbre la Fête romande et internationale des patoisants. Reportage. / 19h30 / 2 min. / le 25 septembre 2022

Exposition, émission radio, spectacle ou messe

Plusieurs événements sont prévus durant le week-end à "Poérreintru". Dès samedi, il est possible d'assister à des démonstrations de métiers d'antan, du cordonnier au potier en passant par le sabotier. La ville abrite aussi une exposition didactique mise en place par l'Union des patoisants en langue romane basée en Franche-Comté. Le public pourra aussi assister à l'émission de la RTS "Le Kiosque à musique".

Parmi les autres points forts de la manifestation figure une rencontre sur l'avenir des patois organisée par le Glossaire des patois de la Suisse romande de l'Université de Neuchâtel, des visites culturelles de Porrentruy et un spectacle proposé par Jacques Bouduban sur le patrimoine immatériel jurassien à travers la musique populaire.

Le public pourra assister dimanche à une messe en patois célébrée par le chanoine Jacques Oeuvray avec une chorale fribourgeoise à l'église St-Pierre. La journée se poursuivra par un cortège emmené par la fanfare de Porrentruy. Des animations chorales et un banquet compléteront les festivités.

Un enfant apprenant le patois jurassien. [Gaël Klein - RTS]Un enfant apprenant le patois jurassien. [Gaël Klein - RTS]

Le lent déclin des patois

Pour marquer son attachement au patois, considéré comme mémoire vivante de l'identité locale, Porrentruy a adapté les panneaux d'entrée de la ville. "Poérreintru" peut-on lire juste au-dessous de la signalétique officielle. D'autres villages jurassiens se sont associés à cette démarche.

Les patois romands ont commencé à décliner sous l'influence de la Révolution française et de sa lutte contre les langues régionales, d'une part, et d'autre part à la suite du développement industriel et des brassages de populations en Suisse au 19e siècle. L'usage du français classique a été privilégié pour favoriser l'intégration. "Tôt ou tard, il disparaîtra, mais le fait qu'il y ait encore aujourd'hui des locuteurs montre qu'il met beaucoup plus de temps à disparaître que ce que l'on pouvait penser il y a cent ans", note dans La Matinale Elisabeth Berchtold, rédactrice du Glossaire des patois de la Suisse romande.

Le Jura géographique marque la frontière entre deux langues: le francoprovençal au sud et le franc-comtois au nord. Les participants aux festivités à Porrentruy parleront ces deux patois et ne pourront donc pas dialoguer entre eux.

Aujourd'hui, le patois peine à conserver sa place dans le cursus de la formation et même comme branche à option. Dans le Jura, les autorités cantonales donnent encore la possibilité d'enseigner cette langue ancienne et toujours plus d'élèves s'y intéressent. La Constitution jurassienne réserve par ailleurs une place à la mise en valeur et à la reconnaissance du patois.

>> Le sujet de Vibrations consacré aux chansons en patois:

Une chanson en patois jurassien. [Gaël Klein - RTS]Gaël Klein - RTS
Vibrations - Les chansons en patois de quelques cantons romands / La Matinale / 5 min. / le 23 septembre 2022

Sujets radio: Gaël Klein et Yves Zahno

Adaptation web: Frédéric Boillat avec ats

Publié Modifié

La FRIP, une fédération en Suisse, en France et en Italie

La Fédération romande et internationale des patoisants (FRIP) rassemble quatre fédérations cantonales (Fribourg, Valais, Vaud et Jura) et des fédérations des régions limitrophes: la Vallée d'Aoste, le Piémont, la Savoie, le Pays lyonnais et le Territoire de Belfort.

La FRIP vise à faire connaître les patois, à favoriser les activités culturelles autour du patois et à assurer la pérennité des langues historiques de la Suisse romande et des régions proches.