Modifié

Le gaz a augmenté de 547% en un an à Delémont, les autorités s'insurgent

Vue aérienne de la ville de Delémont. [Gaël Klein - RTS]
La hausse massive du prix du gaz à Delémont, la cinquième depuis le début de l'année, passe mal / La Matinale / 1 min. / le 18 novembre 2021
Le prix du gaz va augmenter de 111% en décembre à Delémont, a annoncé Energie du Jura, portant à plus de 500% la hausse totale sur cette année. Les autorités se disent choquées et s'insurgent contre cette nouvelle augmentation basée selon elles sur "des raisons totalement incompréhensibles".

"Au 1er décembre, si on prend les augmentations d'Energie du Jura et de Regio Gaz, on arrive à 547% sur une année. On a vraiment un souci", tonne la conseillère communale delémontaine Murielle Macchi-Berdat jeudi dans La Matinale.

La cinquième hausse du prix du gaz cette année annoncée par Energie du Jura est celle de trop pour la Ville de Delémont, qui demande des explications.

"Tant que les augmentations suivent la courbe des marchés mondiaux, on peut l'accepter. Mais là ce n'est plus du tout le cas. De mi-octobre à mi-novembre, la molécule a même baissé de 11% et on nous annonce une augmentation de 115%. L'explication ne tient pas la route", ajoute Murielle Macchi-Berdat.

Une assemblée extraordinaire demandée

La Ville a ainsi demandé la tenue d'une assemblée générale extraordinaire de la société Energie du Jura afin qu’elle revienne sur sa décision. Elle nous permettra "d'avoir des explications sur les réelles raisons de cette augmentation, et surtout d'apporter une bouffée d'oxygène aux consommateurs de gaz", souhaite la conseillère communale en charge de l'énergie.

A ses yeux, la situation "n'est plus tenable pour les ménages, pour les entreprises et pour les entités publiques, car la Ville de Delémont et le canton chauffent des bâtiments au gaz". Et de souligner que ce sera au final le contribuable, en bout de chaîne, qui sera touché par ces augmentations massives.

Puiser dans les réserves

Le Conseil communal demande aussi à Energie du Jura de puiser dans ses réserves, estimées à 2,2 millions de francs au 30 septembre 2020, pour protéger les consommateurs.

"Les réserves d’EDJ ont été constituées par les consommateurs de gaz eux-mêmes pendant plusieurs années. Il n’est donc que justice que cet argent leur revienne en ces temps particulièrement difficiles", estime encore la Ville de Delémont, qui dit refuser pour l'heure de répercuter cette nouvelle flambée des prix sur les consommateurs. Les tarifs du gaz resteront donc inchangés jusqu'à l’Assemblée générale extraordinaire.

Sujet radio: Gaël Klein

Adaptation web: Frédéric Boillat

Publié Modifié

EDJ se défend

De son côté, Energie du Jura explique ces hausses par la grande volatilité actuelle des prix sur le marché du gaz.

"Il est clair que la chaîne complexe d'approvisionnement a des conséquences sur la structure de coûts, sur les coûts de fonctionnement et sur les différentes possibilités de fournir les clients, explique dans le 12h45 Véronique Gigon, présidente d'Energie du Jura. "De ce fait, le Jura a actuellement une situation qui lui est défavorable."

Dans Le Quotidien Jurassien, Véronique Gigon précise que "si d'ici au 1er décembre, la valeur de la matière première baissait, EDJ adaptera les prix".

>> Le sujet du 12h45:

Jura: le prix du gaz explose, l'Exécutif de Delémont crie au scandale [RTS]
Jura: le prix du gaz explose, l'Exécutif de Delémont crie au scandale / 12h45 / 1 min. / le 18 novembre 2021