Modifié

Les autorités de Moutier accueillies au Parlement jurassien

Le Parlement jurassien accueille Moutier: moment difficile pour les anti-séparatistes [RTS]
Le Parlement jurassien accueille Moutier: moment difficile pour les anti-séparatistes / 19h30 / 2 min. / le 31 mars 2021
Le Parlement jurassien a accueilli mercredi les autorités de Moutier (BE) trois jours après que la Ville a choisi de rejoindre le canton du Jura. A l'issue des allocutions, les députés, ministres et élus prévôtois ont entonné la Rauracienne, hymne du canton du Jura.

C'est sous les applaudissements des députés jurassiens debout que le Conseil municipal de Moutier a fait son entrée au Parlement. Les trois conseillers municipaux prévôtois opposés au transfert de la cité prévôtoise dans le canton du Jura avaient également fait le déplacement. Mais ils ont quitté la salle avant la Rauracienne.

"Nous sommes infiniment heureux d'être enfin là où nous aurions toujours dû et voulu être", a déclaré le maire de Moutier Marcel Winistoerfer. "C'est l'une des périodes les plus enthousiasmantes qui s'ouvre à nous", a ajouté le maire autonomiste évoquant un souffle qui vient du sud.

"Un oui du coeur"

"Le oui de dimanche est un oui du coeur tout simplement", a souligné la présidente du Gouvernement jurassien Nathalie Barthoulot. "Après 42 ans de souveraineté, le Jura connaît un nouveau départ avec la volonté exprimée par la population de Moutier", a ajouté Nathalie Barthoulot.

Le 28 mars, la Ville de Moutier a choisi par 54,9% des votants de quitter le canton de Berne. Les autorités jurassiennes souhaitent accueillir Moutier le 1er janvier 2026, échéance qui coïncide avec la prochaine législature. Mais elles reconnaissent qu'il s'agit d'un calendrier ambitieux.

ats/gma

Publié Modifié

Le dernier vote d'une commune du Jura bernois

Le vote de Moutier est le dernier d'une commune du Jura bernois sur son appartenance cantonale. La base légale pour une nouvelle votation en vue d'un transfert dans le canton du Jura n'existe plus, a rappelé mercredi le gouvernement bernois.

Toutes les communes du Jura bernois qui l'ont souhaité ont eu la possibilité de voter, a précisé le Conseil-exécutif bernois. Mis à part la cité prévôtoise, elles ont toutes décidé de rester dans le canton de Berne. "Elles resteront bernoises", a déclaré l'exécutif cantonal.

Pour le gouvernement, les propos publics tenus depuis dimanche par certains politiciens et observateurs sur d'hypothétiques votations dans d'autres communes du Jura bernois sont "dénués de tout fondement". Il souligne que ces déclarations vont clairement à l'encontre des engagements des cantons du Jura et de Berne.