Modifié

Le Jura premier canton romand à ordonner la fermeture des magasins non-alimentaires

Le canton du Jura prend des mesures supplémentaires pour enrayer la propagation du coronavirus. [Christian Beutler - Keystone]
Le canton du Jura prend des mesures supplémentaires pour enrayer la propagation du coronavirus. [Christian Beutler - Keystone]
Après le Tessin et Bâle-campagne, c'est au tour du Jura de boucler tous les commerces à l'exception des magasins d'alimentation et les pharmacies. Dès lundi, tous les guichets des administrations seront en principe fermés.

Les commerces offrant de manière prépondérante des biens de première nécessité sont épargnés, a indiqué le gouvernement du Jura dans un communiqué dimanche. Il s'agit des stations-services et shops attenants, kiosques, marchands de journaux, pharmacies, drogueries, banques et offices de poste.

Les structures d'accueil de l'enfance passent aussi à la trappe. Le canton peut cependant disposer de ces structures et de leur personnel afin d'accueillir les enfants des personnes mobilisées dans la lutte contre le coronavirus, notamment dans le domaine de la santé et du social, ainsi que les enfants placés par les autorités.

Sous réserve de mesures plus strictes

Les entreprises et les institutions sont exhortées à ne demander des certificats médicaux pour l'absence de leurs employés qu'à partir du huitième jour d'absence.

Tous les rassemblements publics, privés ou religieux de plus de 50 personnes, à l'intérieur comme à l'extérieur, sont interdits. Les cours en groupe de plus de cinq personnes sont également suspendus.

En présence de risques particuliers, le gouvernement jurassien se réserve la possibilité de prendre des mesures plus strictes. Une hotline "économie-emploi/santé population" est mise sur pied.

>> L'interview du ministre de la santé jurassien Jacques Gerber dans le 19h30:

Nuria Gorrite: "Les cantons sont unanimes pour demander que la Confédération active les articles prévus dans la loi sur les épidémies" [RTS]
Nuria Gorrite: "Les cantons sont unanimes pour demander que la Confédération active les articles prévus dans la loi sur les épidémies" / 19h30 / 2 min. / le 15 mars 2020

ats/ther

Publié Modifié