Modifié le 24 décembre 2019 à 15:07

Un député Vert jurassien veut lutter contre le boom des 4X4 urbains

Les SUV sont 6 fois plus nombreux qu'en 2010 malgré le lourd impact écologique.
Une motion jurassienne veut interdire la publicité pour les SUV et les gros 4x4 Le 12h30 / 1 min. / le 24 décembre 2019
Le député Vert jurassien Ivan Godat a déposé une motion au Parlement cantonal pour encadrer, voire interdire la publicité pour les SUV et les gros 4X4 afin d'atteindre les objectifs climatiques.

Les Suisses aiment les SUV, à tel point qu'un véhicule neuf sur deux dans le pays est un 4X4 urbain. Mais selon Ivan Godat, ces quatre-roues particulièrement énergivores n'ont pas leur place dans les villes et les villages du Jura, et menacent les tentatives du secteur automobile de réduire ses émissions de CO2.

>> Lire aussi: Quand les garagistes vendent en priorité des SUV

"Quand on parle de ce genre de véhicules, on parle [surtout] d'objets de prestige, de distinction sociale", souligne le député dans le 12h30. "Ils consomment en général 25% de plus qu'une voiture normale. Il y a un problème à ce niveau-là, on a quand même des enjeux importants en terme de climat."

Deux axes d'action

La motion d'Ivan Godat demande au Gouvernement jurassien d'agir sur deux axes. D'abord au niveau cantonal, en sensibilisant les professionnels de l'auto et les conducteurs à l'impact de cette mobilité sur le climat. Ensuite au niveau fédéral afin d'encadrer, voire d'interdire la publicité pour les SUV et les gros 4X4.

Selon le député, le commerce mérite peut-être d'être entravé lorsqu'il existe des enjeux ou des intérêts supérieurs. Cette réflexion avait permis de justifier la restriction de la publicité pour le tabac en Suisse, rappelle-t-il.

Gaël Klein/ani

Publié le 24 décembre 2019 à 14:16 - Modifié le 24 décembre 2019 à 15:07