Modifié le 03 décembre 2019 à 08:31

Alliance inédite pour remporter le réseau de bus du canton du Jura

Un bus de CarPostal circule sur une route de Vallorbe (image d'illustration).
Alliance inédite pour remporter le réseau de bus du canton du Jura La Matinale / 1 min. / le 03 décembre 2019
Quatre entreprises de transport ont soumissionné pour obtenir le réseau de bus du canton du Jura, mis au concours en juillet suite à l'affaire Car Postal. Une nouvelle société a notamment été créée, réunissant les Chemins de Fer du Jura et les Transports publics fribourgeois.

Pas moins de 38 lignes de bus sont concernées, dont quatre dans le Jura bernois. Les cantons du Jura, de Berne et la Confédération vont désormais étudier les candidatures et le verdict sera rendu au printemps 2020.

La création d'une nouvelle entité n'est guère une surprise, tant la procédure entamée par le canton du Jura pouvait provoquer de gros dégâts pour les Chemins de Fer du Jura (CJ). En complément de leurs lignes ferroviaires, ils n'exploitent des lignes de bus qu'aux seules Franches-Montagnes. Impensable, donc, de perdre ce marché au profit d'un concurrent capable de remporter l'ensemble de la mise. Les CJ ont eu l'idée de se rapprocher d'un autre opérateur doté d'une expertise dans le transport urbain, les Transports publics fribourgeois (TPF).

Société présidée par Anne Seydoux-Christe

Une nouvelle société anonyme, les Transports publics du Jura (TPJ), a ainsi été créée le 19 novembre. Elle a son siège au Noirmont et son conseil d'administration est présidé par l'ancienne conseillère aux Etats Anne Seydoux-Christe. Les directeurs des CJ et des TPF le composent notamment. L'objectif de la société est clair: il s'agit de fournir des prestations de transport par train et par bus, ainsi que de construire, d'exploiter et d'administrer les infrastructures qui y sont liées.

Hormis les TPJ, Car Postal et la RATP, par sa filiale à l'étranger, sont également sur les rangs. La quatrième entreprise pourrait être espagnole, mais elle n'a pas répondu aux sollicitations de la RTS.

Gaël Klein/gma

Publié le 03 décembre 2019 à 07:24 - Modifié le 03 décembre 2019 à 08:31