Le suivi des élections fédérales 2019 pour le canton du Jura.

Elections fédérales dans le Jura

Publié le 20 octobre 2019 à 11:30 - Modifié le 20 octobre 2019 à 22:32

Dans le Jura, le PS et le PDC se partagent les sièges au National et aux Etats

- Sans surprise, la socialiste Elisabeth-Baume Schneider et le PDC Charles Juillard ont été élus au Conseil des Etats. Les deux favoris ont obtenu respectivement 8895 voix et 7630 voix. Depuis plus de 20 ans, le PS et le PDC se partagent les fauteuils à la Chambre des cantons.

- Le PS et le PDC continuent à se partager deux sièges au Conseil national. Les sortants, le socialiste Pierre-Alain Fridez et le démocrate-chrétien Jean-Paul Gschwind, ont été réélus à un 3e mandat sous la Coupole fédérale.

- Malgré le maintien de ses sièges, le PDC perd son statut de première force politique du canton. Le PS le supplante au National avec 27% des voix contre 22,8%.

Suivi assuré par France-Anne Landry

  • 21h15

    Les résultats finaux dans le canton du Jura

    Conseil national:

    Conseil des Etats:

  • 21h00

    L'analyse des résultats par Gaël Klein

    Signature de Gaël Klein (vidéo) - Crise de la quarantaine
    RTS
    Forum - Publié le 20 octobre 2019

  • 19h45

    La forces des partis au National

    Le PS et le PDC conservent leur siège au Conseil national.

  • 18h30

    Défaite du PDC

    Malgré le maintien de ses sièges, le PDC perd son statut de première force politique du canton. Le PS le supplante avec 27% des voix contre 22,8%.

    Même s'ils n'ont pas ravi de siège, les Verts ont connu une très forte progression.

  • 18h05

    Les deux sortants au National facilement réélus

    Le PS et le PDC continuent à se partager deux sièges au Conseil national. Les sortants, le socialiste Pierre-Alain Fridez (6487 voix) et le démocrate-chrétien Jean-Paul Gschwind (4622 voix), ont été réélus dimanche à un 3e mandat sous la Coupole fédérale.

    Loïc Dobler (PS) arrive en 3e position avec 3673 voix, devançant la PDC Anne Froidevaux (3214 voix).

  • 18h00

    Les Jurassiens opposés à un report de la baisse fiscale

    A côté des élections fédérales, les Jurassiens devaient se prononcer sur un référendum lancé par l'UDC sur un report de la baisse fiscale.

    Il y aura une baisse d'impôt cette année dans le canton du Jura. Les citoyens ont rejeté dimanche à une large majorité une modification de la loi d'impôt qui prévoyait une suspension de la baisse fiscale en 2019, suivant en cela l'UDC qui avait lancé le référendum.

    >> Lire: Les Jurassiens disent non à un nouveau report de la baisse fiscale

  • 17h55

    Charles Juillard devra être remplacé au gouvernement jurassien

    Charles Juillard, actuel ministre des Finances, ne pourra pas siéger en même temps à Delémont et à la Chambre des cantons, la constitution cantonale interdisant ce cumul des mandats. Une élection complémentaire aura donc lieu au début de 2020.

    Ministre de 2002 à 2015, Elisabeth Baume-Schneider fait son retour sur la scène politique. La citoyenne des Franches-Montagnes est actuellement directrice de la Haute école de travail social et de la santé du canton de Vaud.

    >> Regarder la réaction d'Elisabeth Baume-Schneider: "Je ne me languissais pas, mais je serai très heureuse de revenir en politique!"

    L'ex-ministre jurassienne Elisabeth Baume-Schneider (JU), qui devrait accéder au Conseil des Etats, commente son élection. "Je ne me languissais pas, mais je serai très heureuse de revenir en politique!"
    Élections fédérales - Publié le 20 octobre 2019

  • 17h35

    Elisabeth Baume-Schneider (PS) et Charles Juillard (PDC) élus

    Il n'y a pas eu de surprise dimanche lors de l'élection au Conseil des Etats dans le canton du Jura. Le PDC et le PS conservent chacun leur siège avec l'élection d'Elisabeth Baume-Schneider (PS) et de Charles Juillard (PDC). Ils ont obtenu respectivement 8895 voix et 7630 voix.

    La colistière d'Elisabeth Baume-Schneider, Mathilde Crelier Crevoisier, occupe la 3e place avec 5628 suffrages.

    La candidate Verte Pauline Godat arrive en 4e position avec 4907 suffrages devant le président de l'UDC Jura Thomas Stettler avec 4609 suffrages.

    Les deux plus importantes formations du canton du Jura conservent ainsi les sièges laissés vacants par Anne Seydoux-Christe et Claude Hêche. Les deux sortants ne pouvaient pas briguer un 4e mandat, conformément au droit cantonal jurassien.

    >> Sans surprise, le PDC Charles Juillard et la socialiste Elisabeth Baume-Schneider sont élus au Conseil des États.

    Dans le Jura, sans surprise, le PDC Charles Juillard et la socialiste Elisabeth Baume-Schneider sont élus au Conseil des États.
    19h30 - Publié le 20 octobre 2019

  • 16h20

    Les sortants au National en tête

    Après le dépouillement de 48 communes sur 53, les deux sortants Pierre-Alain Fridez et Jean-Paul Gschwind sont toujours largement en tête pour le Conseil national.

    Le candidat socialiste obtient 5163 voix et le PDC 4011 voix.

    Les conseillers nationaux jurassiens Pierre-Alain Fridez (PS) et Jean-Paul Gschwind (PDC) commentent avec sérénité les résultats partiels des élections fédérales dans leur canton
    Élections fédérales - Publié le 20 octobre 2019

    Leurs colistiers respectifs Anne Froidevaux (PDC) et Loïc Dobler (PS) recueillent respectivement 2775 voix et 2768 voix.

  • 15h50

    PDC et PS à la Chambre des cantons

    Les deux sièges au Conseil des Etats semblent donc promis au PDC et au PS.

    Depuis plus de 20 ans, les deux plus importantes formations du canton du Jura se partagent les fauteuils à la Chambre des cantons.

  • 15h45

    Elisabeth Baume-Schneider confiante

  • 15h40

    Les deux favoris toujours devant

    L'élection de la socialiste Elisabeth-Baume Schneider et celle du PDC Charles Juillard au Conseil des Etats paraît acquise. Après le dépouillement de 36 communes sur 53, les deux favoris sont très largement en tête.

    Les deux favoris pour le Conseil des Etats sont en tête selon des résultats partiels.
    Les deux favoris pour le Conseil des Etats sont en tête selon des résultats partiels. [RTS]

    La socialiste Elisabeth-Baume Schneider est en tête avec 3338 suffrages devant le PDC Charles Juillard avec 3152 suffrages. Les deux poids lourds de la politique jurassienne ont toujours mené la course en tête. Le président de l'UDC Jura Thomas Stettler arrive en 3e position avec 1993 suffrages.

  • 15h35

    Le PDC, premier parti du canton

    Le PDC demeure à ce stade le premier parti du canton, mais de justesse devant le PS. Les Verts prennent la 3e place.

    Le PDC resterait le premier parti du canton du Jura selon les résultats partiels.
    Le PDC resterait le premier parti du canton du Jura selon les résultats partiels. [RTS]

  • 15h11

    Les sortants en tête au National

    Les conseillers nationaux jurassiens, le socialiste Pierre-Alain Fridez et le PDC Jean-Paul Gschwind, creusent leur avantage par rapport aux autres candidats. Les deux sortants sont largement en tête après le dépouillement de 33 communes sur 53.

    Les deux sièges au Conseil national ne devraient pas échapper aux deux plus importantes formations du Jura. Le socialiste Pierre-Alain Fridez obtient 2005 voix devançant le PDC Jean-Paul Gschwind qui recueille 1810 suffrages.

    Leurs colistiers occupent les 3e et 4e places avec Anne Froidevaux (PDC) qui obtient 1268 suffrages et Loïc Dobler (PS) avec 1088. La candidate Verte Erica Hennequin pointe à la 5e place avec 1066 suffrages. Le mode d'élection à la proportionnelle dans le Jura favorise les deux principaux partis.

  • 14h55

    Les favoris toujours devant aux Etats

    Les favoris sont toujours en tête dans la course au Conseil des Etats après les résultats de 22 communes sur 53. Le PDC Charles Juillard (1742 voix) devance de peu la socialiste Elisabeth Baume-Schneider (1725 voix).

    L'UDC Thomas Stettler arrive en 3e position avec 1240 voix. Pauline Godat (Vert) obtient 1038 voix.

  • 14h50

    Les sortants toujours en tête au National

    Les sortants au National Pierre-Alain Fridez (PS) et Jean-Paul Gschwind (PDC) sont toujours en tête après les résultats de 28 communes sur 53. Ils obtiennent respectivement 1753 voix et 1614 voix.

  • 14h33

    Pas de changement en vue au Conseil National

    Après le dépouillement de 17 communes sur 53, Pierre-Alain Fridez (PS) est en tête pour le Conseil national, obtenant 1078 voix. Le PDC Jean-Paul Gschwind le talonne avec 905 voix.

    Anne Froidevaux (PDC) recueille 675 voix et Loïc Dobler (PS) 601 voix.

  • 14h30

    Charles Juillard et Elisabeth Baume-Schneider devant

    Les deux favoris à la course au Conseil des Etats sont toujours devant après le dépouillement de 10 communes sur 53. Le PDC Charles Juillard obtient 453 voix, devançant la socialiste Elisabeth Baume-Schneider avec 409 voix. 

  • 14h00

    Les deux sortants en tête au National

    Les deux conseillers nationaux sortants, le PDC Jean-Paul Gschwind et le socialiste Pierre-Alain Fridez, sont en tête après le dépouillement de 8 communes sur 53. Les deux sièges ne devraient pas échapper aux deux plus importantes formations du canton.

    Jean-Paul Gschwind recueille 244 suffrages devançant le socialiste Pierre-Alain Fridez avec 239 suffrages. Leurs colistiers occupent les 3e et 4e places avec Anne Froidevaux (PDC) qui obtient 168 suffrages et Loïc Dobler (PS) avec 130 suffrages.

    Pour les sortants, le danger semble davantage venir de leur propre rang. Les candidats des autres partis sont déjà un peu distancés. Le mode d'élection à la proportionnelle favorise les deux principaux partis.

  • 13h40

    Premiers résultats pour le Conseil national

    Le sortant Pierre-Alain Fridez (PS) arrive en tête pour l'élection au Conseil national avec 65 voix après le dépouillement de 3 communes sur 53 communes. Il devance la candidate Verte Erica Hennequin (54 voix). L'autre sortant Jean-Paul Gschwind (PDC) pointe au 3e rang avec 53 voix.

  • 13h30

    Premiers résultats pour le Conseil des Etats

    Après dépouillement de 3 communes sur 53, les deux favoris sont en tête. La socialiste Elisabeth Baume-Schneider est en tête avec 149 suffrages, devant le PDC Charles Juillard avec 128 voix.

    Pauline Godat (Verts) obtient 95 voix.

    Les résultats portent sur deux communes des Franches-Montagnes et une du district de Delémont.

    Il est peu probable que ces deux sièges échappent au PDC et au PS. Depuis plus de 20 ans, les deux plus importantes formations du canton du Jura se partagent les fauteuils à la Chambre des cantons.

  • 12h30

    La participation devrait être en baisse

    Il n'est pas possible de faire une comparaison avec 2015. Il y a quatre ans, les citoyens élisaient aussi leur gouvernement et leur Parlement, ce qui avait dopé la participation.

    A Delémont, le taux de participation s'élevait mardi matin à 17,2% contre 31,9% à la même période, il y a quatre ans. Près de 1500 ayants-droit sur 8460 s'étaient déjà exprimés.

  • 11h40

    Conseil des Etats: les enjeux

    Après trois législatures ensemble au Conseil des Etats, la PDC Anne Seydoux-Christe et le socialiste Claude Hêche vont quitter le Parlement cet automne, aiguisant l'appétit des partis pour la Chambre haute.

    Pour conserver les deux fauteuils qu'ils se partagent depuis plus de 20 ans, le PS et le PDC envoient dans la course deux ténors de la politique jurassienne, à savoir l'ancienne ministre Elisabeth Baume-Schneider et l'actuel ministre Charles Juillard. Les autres partis souhaiteraient évidemment renverser ce duo qui part largement favori, mais aucune personnalité ne semble vraiment en mesure d'y parvenir.

    Grand favori au PDC, Charles Juillard, qui figure sur une liste avec la députée au Parlement jurassien Françoise Chaignat, dirige actuellement les Finances dans le Gouvernement jurassien et il est aussi vice-président du PDC suisse.

    Sans surprise, Charles Juillard entre en lice pour truster un siège au Conseil des Etats.
    Gaël Klein - RTS
    Le 12h30 - Publié le 20 octobre 2019

    Quant à la socialiste Elisabeth Baume-Schneider, qui a siégé au Gouvernement jurassien de 2002 à 2015 avant d'être nommée directrice de la Haute école de travail social et de la santé du canton de Vaud, elle part aussi avec les faveurs du pronostic. La Franc-Montagnarde a comme colistière Mathilde Crevoisier Crelier, membre du législatif de Porrentruy.

    Elisabeth Baume-Schneider.
    - Keystone
    Le Journal horaire - Publié le 10 mai 2019

    Face à ces deux figures du canton, les autres partis n'ont qu'une infime chance de passer la rampe. L'UDC souhaite s'imposer comme une alternative à droite en proposant son président cantonal Thomas Stettler et le Franc-Montagnard Thierry Froidevaux, alors que le PLR a renoncé à la course.

    Du côté des Verts, ce sont la députée Pauline Godat et Jean-Marc Comment, porte-parole du parti cantonal, qui sont lancés.

    >> Lire aussi: Un duo inédit pourrait faire son entrée au Conseil des Etats dans le Jura

  • 11h30

    Conseil national: les enjeux

    Concernant les deux sièges jurassiens au Conseil national, les deux sortants se représentent et ils seront favoris à leur réélection. Le socialiste Pierre-Alain Fridez, 61 ans, et le PDC Jean-Paul Gschwind, 66 ans, ont tous deux été élus en 2011 et souhaitent accomplir une troisième législature à Berne.

    Mais il n'est pas exclu qu'une partie de l'électorat souhaite envoyer leurs colistiers plus jeunes, mais bien connus dans le canton, sous la Coupole. Au PS, il s'agit du député Loïc Dobler, 32 ans, qui a notamment porté avec succès au Parlement l'initiative pour un salaire minimal. Au PDC, c'est la députée Anne Froidevaux, 34 ans et présidente du Parlement cantonal l'an passé, qui pourrait créer la surprise en bénéficiant notamment du double effet femme-jeune.

    >> Le sujet du 19h30 sur les candidats en campagne au Chant du Gros:

    Carnet de campagne: les candidats aux fédérales cherchent le contact avec la population, comme au Chant-du-Gros (JU)
    19h30 - Publié le 16 septembre 2019

    Si la Chambre basse devrait logiquement accueillir un PDC et un PS jurassien, une surprise est toujours possible comme celle qui avait permis à l'UDC de placer l'un des siens à Berne en 2007, en l'occurrence Dominique Baettig. Celui-ci avait d'ailleurs été éjecté quatre ans plus tard. Le parti agrarien lance six candidats, dont Thomas Stettler et Thierry Froidevaux. Le PLR a lui refusé un apparentement avec l'UDC, lequel avait permis à Dominique Baettig d'être élu et qui n'a plus été renconduit depuis lors. Il envoie dans la course six candidats, dont Irène Donzé et Ernest Gerber.

    Les Verts misent eux sur Céline Robert-Charrue Linder et Erica Hennequin. Le Parti chrétien-social indépendant (PCSI) a opté pour trois listes (Femmes, hommes et jeunes) avec notamment les députées Géraldine Beuchat et Suzanne Maitre-Schindelholz, ainsi que le député et ancien président du Parlement Fred Lovis, et le président du parti cantonal Thomas Schaffter.

    Le Parti évangélique présente également pour la première fois des candidats, Silvio Mittempergher et Frédéric Nicolet, alors que la gauche de la gauche a renoncé à se lancer dans la course à la Coupole.

    >> Lire aussi: 34 candidats convoitent les deux sièges jurassiens au Conseil national

  • 11h20

    Les décryptages

    >> La page spéciale du 12h45 consacrée au Jura:

    Elections fédérales : la page spéciale Jura
    12h45 - Publié le 04 octobre 2019

    >> Le décryptage des enjeux avec Gaël Klein:

    Les enjeux des élections fédérales pour le canton du Jura (vidéo)
    L'éclairage d'actualité - Publié le 06 septembre 2019

  • 11h10

    Ce qui s'était passé il y a quatre ans dans le Jura

    En 2015, les élections fédérales étaient couplées aux élections cantonales avec à la clef une participation en forte hausse.

    Au Conseil des Etats, les sortants socialiste Claude Hêche et PDC Anne Seydoux avaient été réélus à la Chambre haute du Parlement, alors que l'autre démocrate-chrétien en lice, le médiatique Pierre Kohler, avait été battu, annonçant dans le même temps son retrait de la vie politique.

    Au Conseil national, un PDC et un PS avaient aussi été élus, comme le veut généralement la tradition dans le Jura, avec respectivement Jean-Paul Gschwind et Pierre-Alain Fridez.

    Ces quatre élus sont encore en poste à la fin de la législature:

    >> Retour sur le vote de 2015: Jura: forte poussée de l'UDC au Parlement cantonal, statu quo aux fédérales

  • 11h00

    Le dossier complet

    Retour sur les événements marquants de la campagne en vue de ces élections avec nos interviews, nos débats et nos décryptages pour en comprendre tous les enjeux.