Modifié le 31 janvier 2019 à 12:20

Le Gouvernement jurassien rejette l'idée d'une scission de Moutier

Le conseiller d’Etat du canton du Jura Charles Juillard.
Le gouvernement jurassien réagit vivement face à l'idée de faire de Moutier une ville bi-cantonale La Matinale 5h - 6h30 / 1 min. / le 31 janvier 2019
Le Gouvernement jurassien ne veut pas scinder la ville de Moutier (BE) en deux communes pour résoudre la question de l'appartenance cantonale, comme le propose l'association "Réconciliation". Il a répété que la seule solution était le transfert dans le Jura.

"Sont-ce les prémices du journal de carnaval ou une idée réfléchie", s'est interrogé le ministre jurassien Charles Juillard mercredi lors des questions orales au Parlement. "Nous nous interrogeons sur le bien-fondé de cette proposition", a ajouté le président de la délégation aux affaires jurassiennes.

L'association "Réconciliation" entend développer un concept qui vise la création d'une nouvelle entité communale, un second Moutier. Une commune serait rattachée au canton du Jura et l'autre resterait dans le canton de Berne. Chaque habitant de Moutier pourrait choisir son futur canton de résidence.

>> Lire: Et si on divisait Moutier en deux, sur deux cantons différents?

"C'est construire un damier en ville plutôt qu'un mur", a commenté le ministre Charles Juillard. Cette proposition a déjà été rejetée par les milieux autonomistes qui estiment qu'elle divise la population prévôtoise davantage qu'elle ne la réconcilie.

>> Revoir le sujet du 19h30 sur la proposition de scinder Moutier

Moutier: projet pour créer deux cités, dont l'une rejoindrait le canton du Jura, l'autre resterait à Berne.
19h30 - Publié le 25 janvier 2019
 

ats/cab

Publié le 30 janvier 2019 à 12:25 - Modifié le 31 janvier 2019 à 12:20