Modifié le 29 septembre 2018 à 14:43

Pierre Maudet devra à nouveau être convoqué par le Ministère public

Pierre Maudet.
Pierre Maudet a effectué son voyage controversé à Abou Dhabi en 2015. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Entendu toute la journée de vendredi dans l'affaire de son voyage à Abou Dhabi, le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet devra être à nouveau être convoqué par le Ministère public.

En raison de la procédure pénale ouverte à son encontre pour acceptation d'un avantage, le conseiller d'Etat PLR a été entendu toute la journée de vendredi par le procureur général Olivier Jornot. L'audition a dû être suspendue aux alentours de 20h00, sans qu'aucun commentaire ne soit fait. Elle devrait reprendre en octobre.

Convoqué dans la matinée par le Parquet, Pierre Maudet a d'abord été entendu seul pour livrer sa version des faits concernant son voyage à Abu Dhabi en 2015. Une confrontation avec son ancien chef de cabinet Patrick Baud-Lavigne a suivi.

Paiement du voyage en cause

Fin août, le Ministère public genevois avait indiqué que "le conseiller d'Etat, sa famille et son chef de cabinet ont été formellement invités à Abu Dhabi par le Cheik Mohamed Bin Zayed Al Nahyan, prince héritier de l'émirat, pour assister à un grand prix de formule 1". Jusque-là, Pierre Maudet a toujours affirmé qu'il s'agissait d'un voyage privé, payé par l'ami d'un ami.

D'autres éléments de preuve semblent indiquer que le prince héritier a payé leurs vols en classe affaires et leur hébergement pour un total de plusieurs milliers de francs.

Pour rappel, l'élu PLR a perdu les présidences du Conseil d'Etat et de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police (CCDJP). Il a aussi dû renoncer à la tutelle de la police et de l'aéroport.

>> Voir aussi le sujet du 19h30 de vendredi:

Pierre Maudet entendu pour la première fois par la justice
19h30 - Publié le 28 septembre 2018

cab

Publié le 29 septembre 2018 à 11:47 - Modifié le 29 septembre 2018 à 14:43