Modifié le 18 septembre 2018 à 08:24

Une voie d'autoroute réservée au covoiturage à l'entrée de Genève

Un panneau indiquant un emplacement réservé au covoiturage en France.
Une voie d'autoroute réservée au covoiturage à la frontière franco-suisse, près de Genève La Matinale / 1 min. / le 18 septembre 2018
Les Autoroutes et tunnel du Mont Blanc (ATMB) vont expérimenter à partir d'octobre la création d'une voie d'un kilomètre réservée aux voitures avec au moins deux passagers au niveau de la douane de Vallard, à l'entrée de Genève.

ATMB lance ce test pour un an avec deux objectifs: "encourager le covoiturage et favoriser la fluidité" sur l'autoroute A411 empruntée par près de 17'000 véhicules par jour dans ce bassin transfrontalier en "forte croissance démographique", détaille dimanche la société dans un communiqué.

"Il s'agit là de la première voie de covoiturage créée sur autoroute, la première voie de covoiturage avec passage de douane et enfin la première voie de covoiturage binationale", assure ATMB, qui gère le tunnel du Mont-Blanc, l'Autoroute "blanche" (A40) et la route "blanche" (RN205).

Réduction aux péages

Par ailleurs, la société va offrir un crédit mensuel de 5 euros de péage à tous ses abonnés qui effectuent au moins deux trajets en covoiturage par mois.

Là aussi il s'agit d'une expérimentation prévue pour durer jusqu'à fin mars 2019.

afp/vtom

Publié le 16 septembre 2018 à 12:11 - Modifié le 18 septembre 2018 à 08:24