Modifié le 13 septembre 2018

Les liens de Pierre Maudet avec des acteurs immobiliers pointés par SRF

SRF interroge les liens de Pierre Maudet avec des acteurs de l'immobilier.
Les liens de Pierre Maudet avec certains acteurs immobiliers pointés par SRF La Matinale / 1 min. / le 13 septembre 2018
Selon l'émission Rundschau, le Conseil d'Etat genevois a donné son feu vert pour un dézonage près de Cointrin. Il pourrait permettre un projet immobilier impliquant des Libanais cités dans l'affaire Maudet.

Cet immense projet immobilier pourrait se développer dans la zone dite "Prés-du-Stand", près de l'aéroport de Genève. Selon la télévision alémanique, dans son émission de mercredi soir, le Conseil d'Etat aurait donné son feu vert pour le passage de cette zone agricole en zone de développement l'année où Pierre Maudet a été invité à Abu Dhabi.

La question de ce déclassement est actuellement devant la commission ad hoc. Une fois le projet abouti, il rapporterait des centaines de millions de francs aux différents investisseurs, estime Rundschau.

Un conflit d'intérêt pour Pierre Maudet?

L'émission souligne un conflit d'intérêt potentiel: Pierre Maudet ne se serait pas récusé alors qu'il aurait eu connaissance de la participation au projet de son fameux ami libanais ayant pris part au voyage à Abu Dhabi de 2015.

Dans une réponse écrite, l'actuel président du Conseil d'Etat genevois assure que le gouvernement n'a joué aucun rôle dans la recherche d'investisseurs ou dans le processus de sélection. Il ajoute qu'il s'agissait uniquement d'une modification de zone et non d'un projet spécifique. Pierre Maudet rejette par conséquent tout reproche de conflit d'intérêt.

Tania Sazpinar/oang

Publié le 13 septembre 2018 - Modifié le 13 septembre 2018

Le PLR Suisse réuni en urgence jeudi matin

L'affaire du Voyage de Pierre Maudet à Abu Dhabi pourrait également prendre une nouvelle tournure politique. Une réunion d'urgence du PLR suisse aurait eu lieu tôt jeudi matin à Berne, a appris la RTS.

La présidente Petra Gössi et une partie du comité directeur du PLR suisse auraient participé à cette séance tenue à 7h00 du matin afin de décider des mesures à prendre concernant le conseiller d'Etat genevois. Le parti pourrait faire une communication dans la journée.

C'est une succession d'articles parus dans la presse alémanique qui aurait décidé les hautes instances du PLR "à mettre bon ordre", selon une source proche du dossier, à un problème local devenu une nuisance nationale.



Laetitia Guinand