Modifié

Le Parlement genevois pourrait se réunir rapidement sur l'affaire Maudet

La prochaine étape de l'affaire Maudet se déroulera devant le Grand Conseil. [Martial Trezzini - Keystone]
La procédure institutionnelle se met en place dans l'affaire Maudet à Genève / Le 12h30 / 1 min. / le 31 août 2018
Souhaitée par le PLR, une session extraordinaire du Grand Conseil genevois au sujet de la demande de levée d'immunité de Pierre Maudet pourrait avoir lieu rapidement. Le parti devrait déposer les 30 signatures nécessaires pour l'organiser d'ici lundi.

L'objectif est d'obtenir ces paraphes d'ici ce soir, a indiqué vendredi Alexandre de Senarclens, président du PLR Genève. La date dépendra du rapport que doit rendre la commission législative sur cette demande de levée d'immunité. Cette commission se réunit vendredi.

L'élaboration d'un rapport peut être très rapide, selon Jean Romain, président du Grand Conseil. Les contraintes logistiques ne devraient pas être un obstacle à la tenue de cette session extraordinaire. Depuis jeudi, le Grand Conseil a déménagé dans des locaux provisoires mis à disposition par l'UIT. Mais si la salle n'est pas disponible, le Grand Conseil peut siéger ailleurs.

Huis clos

Jean Romain précise qu'il n'est pas nécessaire d'avoir des micros ou un système de vote électronique pour cette session plénière qui se tiendra à huis clos. Un grand hôtel pourrait ainsi sans problème accueillir les députés, selon le président du Grand Conseil.

Jeudi, le Ministère public a annoncé vouloir poursuivre le président du Conseil d'Etat Pierre Maudet pour avoir accepté un avantage lors de son voyage à Abu Dhabi, en 2015. Il soupçonne l'élu PLR d'avoir menti. La levée de l'immunité du magistrat devrait être acceptée par le Grand Conseil. Tous les partis souhaitent que la lumière soit faite sur cette affaire qui secoue la République.

>> Lire aussi: Stupeur au Grand Conseil genevois après l'annonce sur Pierre Maudet

ats/jgal

Publié Modifié