Modifié

De nouvelles accusations accentuent la pression sur Pierre Maudet

Pierre Maudet fait face à de nouvelles accusations et le Parlement doit se prononcer sur la levée de son immunité. [RTS]
Pierre Maudet fait face à de nouvelles accusations et le Parlement doit se prononcer sur la levée de son immunité. / 19h30 / 1 min. / le 31 août 2018
Après l'annonce de la volonté du Ministère public de poursuivre Pierre Maudet, la question se pose de savoir si le président du gouvernement genevois peut garder son poste. Radio Lac fait état de nouvelles accusations le visant.

Jusqu'à quand pourra-t-il tenir? Une nouvelle dénonciation pénale a été déposée lundi auprès du Ministère public, a révélé vendredi Radio Lac. Elle mentionnerait de nouveaux cadeaux faits à Pierre Maudet par des personnes actives dans l'immobilier à Genève.

Alors que la décision d'une éventuelle démission ne concerne que lui, le Conseil d'Etat pourrait décider de lui retirer des dossiers politiques dont il a la charge. Celui de la police, par exemple

"Ce que le MCG demande, c'est la suspension de Pierre Maudet en tant que président du Conseil d'Etat et ministre des dicastères dont il doit s'occuper, le temps que le Ministère public fasse son enquête", déclare Ana Roch, la présidente du MCG.

>> Voir les réactions politiques dans le 19h30:

Outre le volet judiciaire, Pierre Maudet peut-il tenir politiquement ? Le MCG demande déjà la suspension du magistrat. [RTS]
Outre le volet judiciaire, Pierre Maudet peut-il tenir politiquement ? Le MCG demande déjà la suspension du magistrat. / 19h30 / 2 min. / le 31 août 2018

Séance extraordinaire

Réuni en urgence jeudi, le Conseil d'Etat a annoncé ne pas vouloir prendre de "décision précipitée". Pour que l'enquête puisse aller de l'avant, le Grand Conseil doit lever l'immunité de Pierre Maudet, ce que le principal intéressé a d'ailleurs souhaité rapidement.

>> Lire aussi: Le Parlement genevois pourrait se réunir prochainement sur l'affaire Maudet

Son parti, le PLR, souhaite transmettre dans les plus brefs délais, lundi a priori, les 30 signatures de députés nécessaires à l'organisation d'une séance extraordinaire au cours de laquelle le Parlement se prononcera à huis clos sur la demande d'autorisation de poursuivre le conseiller d'Etat.

"On veut que la justice avance, on veut la levée de l'immunité parlementaire de Monsieur Maudet, on veut de la transparence, lui-même l'exige", affirme Alexandre de Senarclens, président des libéraux-radicaux.

Présomption d'innocence

A gauche, nombre d'élus n'attendent plus pour demander la démission de l'élu PLR. Aux yeux de Sylvain Thévoz, il s'agit là d'une "crise sans précédent dans l'Histoire de Genève". "Il y a la présomption d'innocence, mais il y a des faits avérés qui montrent que depuis des mois Pierre Maudet ment", avance le député socialiste. Et d'ajouter: "Je pense qu'il est compliqué de le maintenir pour le bien de la République."

Mais pour le PLR Rolin Wavre, le discours de Sylvain Thévoz "montre bien ce que peut être une exploitation politicienne des événements actuels".

>> Ecouter le débat entre Rolin Wavre (PLR) et Sylvain Thévoz (PS) dans Forum:

Rolin Wavre et Sylvain Thévoz. [rolinwavre.ch/keystone]rolinwavre.ch/keystone
Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet peut-il rester en poste? Débat entre Sylvain Thévoz et Rolin Wavre / Forum / 12 min. / le 31 août 2018

>> Les précisions de Joël Boissard, chef du bureau genevois de la TV:

Joël Boissard, spéculations et scénario possible sur les suites de l'affaire Maudet. [RTS]
Joël Boissard, spéculations et scénario possible sur les suites de l'affaire Maudet. / 19h30 / 1 min. / le 31 août 2018

lan/ta

Publié Modifié