L'attente du pape à Palexpo.

Le suivi de la visite du pape

Publié le 21 juin 2018 - Modifié le 23 juin 2018

Le pape François a quitté Genève après une visite historique en terres protestantes

- Le pape François a quitté Genève jeudi soir après une visite historique dans la Cité de Calvin.

- Jeudi matin, il a été accueilli à l'aéroport par une délégation d'officiels, dont le président de la Confédération Alain Berset, avec lequel il s'est entretenu.

- Le souverain pontife s'est ensuite rendu au Conseil oecuménique des Eglises, qui est à l'origine de son invitation en Suisse. A plusieurs reprises, le pape a insisté sur l'unité des chrétiens, affirmant être venu "en pèlerin", "à la recherche de l'unité et de la paix". Peu avant 17h00, le pape est arrivé à Palexpo, où il a célébré une messe devant des dizaines de milliers de personnes.

- Le trafic est toujours relativement fluide sur les routes genevoises. En revanche, le trafic ferroviaire a été fortement perturbé sur la ligne Lausanne-Genève en raison d'un incident entre Rolle et Allaman (VD).

Suivi assuré par Théo Allegrezza, Juliane Roncoroni et Tamara Muncanovic

Événements clés
Afficher
Masquer

  • 20h15

    Le pape s'est envolé pour le Vatican

    Le pape a quitté Genève pour rejoindre le Vatican où il devrait atterrir à 21h40. Il doit encore appeler le président de la Confédération Alain Berset pour lui dire un dernier au revoir.

    Le pape a quitté Genève.
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

  • 20h10

    Retour sur une journée historique

    Le 19h30 revient sur la première visite de François en Suisse depuis celle de Jean-Paul II en 1984.

    Visite papale, journée historique: 40'000 fidèles ont assisté à la messe célébrée à Palexpo par le pape François
    19h30 - Publié le 21 juin 2018

  • 20h00

    Trafic ferroviaire perturbé

    Certains fidèles pourraient devoir prendre leur mal en patience lors de leur retour chez eux en train.

    En effet, à la suite d'un incident survenu entre Allaman et Rolle (VD), la ligne Lausanne-Genève est interrompue pour le trafic ferroviaire, ont indiqué les CFF. Il faut s'attendre à des retards et des suppressions de trains, précisent-ils.

    >> Lire: Le trafic ferroviaire est fortement perturbé entre Rolle et Allaman (VD)

  • 19h20

    Bouchons à la sortie de Palexpo

    Sans surprise, les fidèles ont dû faire preuve de patience à la sortie de Palexpo.

  • 18h55

    Fin de la messe

    A la fin de la messe, les fidèles ont quitté la salle de Palexpo dans le calme.

  • 18h50

    Légère chute du pape

    A l'issue de la messe, le pape s'est affaissé en descendant de son siège, au terme d'une journée éprouvante.

    François, 81 ans, a été rattrapé par son entourage, puis a quitté la scène sur ses deux jambes.

    Le pape François a été victime d'une légère chute.
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

  • 18h04

    François appelle à la solidarité

    François a appelé ses dizaines de milliers d'ouaille à faire preuve de solidarité avec les plus vulnérables. Dans son homélie, il a salué les bienfaits du "pardon" des dernières décennies entre chrétiens.

    "Chacun doit prendre soin des frères de l'unique famille humaine", a-t-il insisté en présence de près de 530 prêtres, dont des dizaines à ses côtés, et des catholiques venus surtout de Suisse romande, d'Italie et de France. "La nourriture de base pour la vie quotidienne des peuples doit être accessible à tous", a-t-il affirmé.

    "Nous pardonner entre nous" après des "siècles de controverses et de déchirures", "quel bien cela nous a fait et continue à nous faire", a-t-il insisté. Plus largement, il a dénoncé le quotidien de beaucoup de personnes, devenu comme "drogué".

    Et d'appeler à des habitudes plus "sobres", établies sur les "relations personnelles, non virtuelles". Avec le "souci de ceux qui nous entourent", a aussi affirmé le pape.

    Extrait du sermon du pape François à Palexpo.
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

  • 18h03

    Clameurs puis recueillement

    Le pape a été accueilli en fin d'après-midi à Palexpo par une formidable clameur. Applaudissements, chants: l'ambiance était électrique avant que ne débute la messe dans le recueillement général.

    Dans son homélie, le pape a commenté justement le "Notre père", la prière que tous les chrétiens ont en commun. Le compte-rendu de Maurice Doucas dans Forum.

    Le pape François lors de la messe à Genève, jeudi 21.06.2018.
    Philippe Christin - RTS
    Forum - Publié le 21 juin 2018

  • 17h47

    Moins de fidèles que prévu

    Près de 41'000 fidèles étaient attendus jeudi à Palexpo à Genève pour suivre la messe du pape François mais ils étaient moins, selon les estimations.

    Le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg évoque un chiffre de 37'000 personnes, alors que la police cantonale genevoise mise plutôt sur un total de 30'000 personnes.

    Pas perturbation sur les routes

    Aucune importante perturbation n'a été constatée pour l'heure sur le réseau routier. "C'était finalement très calme", a indiqué le porte-parole de la police genevoise Silvain Guillaume-Gentil. Les consignes données aux automobilistes ont visiblement été suivies.

    Les fidèles étaient invités à utiliser les transports collectifs.

  • 17h27

    L'équipement médical à Palexpo

    Cette messe est encadrée d'une équipe médicale et de plusieurs pompiers. Les explications des coordinateurs Arachk de Gorski (chirurgien) et Julien Celi (urgentiste):

  • 17h17

    Le pape débute la messe

    Le pape François a débuté la messe à Palexpo en français, devant plus de 40'000 personnes. Suit la première lecture qui est lue en anglais.

  • 16h40

    Toujours plus de monde à Palexpo

    Les fidèles continuent d'affluer à Palexpo. Grâce aux 50 portiques de sécurité, l'entrée se passe dans une certaine fluidité et dans une ambiance bon enfant. Les normes sont les mêmes que celles de l'aéroport: contrôle aux rayons X des sacs, liquides interdits

    La salle de Palexpo s'est rempli
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

  • 16h45

    Le pape arrive à Palexpo

    Le pape François a rejoint le site de Palexpo, où il célébrera une messe aux alentours de 17h30. Debout sur une "papamobile", il en a profité pour saluer les fidèles venus à sa rencontre.

    Le pape fait une première apparition à Palexpo.
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

  • 16h25

    Un "nouveau printemps oecuménique"

    Le pape François a prononcé un deuxième discours au siège du Conseil oecuménique des Eglises. Une fois encore, il a insisté sur l'unité. "Comment les chrétiens peuvent-ils évangéliser s'ils sont divisés entre eux?", s'est-il interrogé. "L'évangélisation marquera l'éclosion d'un nouveau printemps oecuménique."

    Le souverain pontife a rappelé "l'engagement de l'église catholique dans la cause oecuménique". Il a dit vouloir encourager la coopération avec les églises membres.

    Le pape François a prononcé un deuxième discours au siège du Conseil oecuménique des Églises.
    Le pape François a prononcé un deuxième discours au siège du Conseil oecuménique des Églises. [Denis Balibouse/AP - Keystone]

  • 15h50

    Les photos marquantes de la visite

    En images, les moments forts jusqu'ici de la visite du souverain pontife à Genève mais aussi à Bossey, dans le canton de Vaud.

  • 15h40

    Le pape de retour à Genève

    Après un court temps de repos à Bossey, le pape a repris la route pour retourner au siège du Conseil oecuménique des Eglises, au Grand-Saconnex. Il doit prononcer un discours aux alentours de 15h45.

  • 15h20

    Les fidèles arrivent en masse

    Un peu plus de deux heures avant le début de la messe du pape François, les fidèles arrivent désormais en masse à Palexpo. Au total, près de 40'000 pèlerins sont attendus.

    Vêtus de jaune, d'innombrables bénévoles, 300 au total, guident ensuite le public dans les méandres de Palexpo. L'enceinte se remplit petit à petit, comme on peut le voir sur cette comparaison.

    La salle de Palexpo s'est rempli
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

  • 14h55

    La Suisse et le pape

    Le pape François était déjà venu à plusieurs reprises en Suisse avant de devenir le chef du Vatican. Mais il ne connaissait ce pays "que de passage", a-t-il dit devant la presse suisse qui voyageait avec lui.

    Le Saint-Père s'est rendu à plusieurs reprises en Suisse parce que son visa lui imposait de quitter après une certaine période le territoire allemand, où il a étudié. François était également passé en voiture en Suisse il y a plus de 30 ans pour se rendre aussi en Allemagne, a dit son porte-parole.

  • 14h30

    Conférence de presse à Bossey

    Lors d'une brève conférence de presse, organisée au château de Bossey, les dirigeants du Conseil oecuménique des Eglises ont rappelé que l'unité entre les chrétiens était au coeur de la visite du pape François, sans toutefois constituer "une fin en soi".

    De son côté, le cardinal Koch a expliqué que la messe avec les catholiques, prévue à 17h30 à Palexpo, est aussi importante pour l'oecuménisme, balayant ainsi les critiques locales sur le manque de rencontres avec les protestants locaux. Aucune annonce particulière n'a été faite lors de cette conférence de presse.

  • 14h15

    Des Valaisans se déplacent pour voir François

    Une soixantaine de fidèles de la paroisse de Bagnes, en Valais, ont fait le déplacement pour voir le pape François à Palexpo, à Genève.

    Des Valaisans se déplacent pour voir François
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

  • 14h10

    Et le pape twitta

    Pour son premier tweet sur sol helvétique, le pape François a insisté, comme il l'avait déjà fait un peu plus tôt lors de la prière oecuménique, l'importance pour les chrétiens de "marcher ensemble".

  • 14h00

    Échange de cadeaux

    Après le déjeuner, le pape François et les dirigeants du Conseil oecuménique des Églises, dont le pasteur luthérien norvégien Olav Fyske Tveit, ont procédé à un échange de cadeau devant le château de Bossey.

  • 13h50

    Bossey, un lieu de formation oecuménique

    L'Institut oecuménique de Bossey, où se trouve actuellement le pape, est "un lieu d'expérimentation et de formation oecuménique", note Fabien Hunenberger, journaliste à RTS Religion.

    L'interview de Fabien Hunenberger, journaliste à RTSreligion
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

  • 13h40

    Une "surprise" pas exclue

    Line Dépraz, pasteure et membre du conseil synodal de l'Eglise réformée vaudoise, estime que cette visite offre un "signe très clair de l’importance que le dialogue oecuménique a pour le pape François". 

    Si elle ne s’attend pas à une déclaration d’adhésion de l’Eglise catholique au Conseil œcuménique des Eglises, la pasteure n’exclut pas pour autant "une surprise" en fin de journée de la part du souverain pontife. "Avec lui, on ne sait jamais!"

    "Sa simplicité me va très bien", affirme Line Dépraz, car elle est "en accord avec l’esprit des protestants, et favorise la prière commune."

    La pasteure souligne encore que le pape François a choisi d’aborder des sujets qui touchent les gens de manière large. "Sa parole est une parole forte, elle sera, de fait, mesurée. Mais sa voix chrétienne s’est faite entendre de manière forte sur certains thèmes par le passé, j’aimerais qu’elle se fasse entendre de la même manière sur la question de l’œcuménisme."

    Line Dépraz, pasteure et membre du Conseil synodal de l'Eglise réformée vaudoise.
    RTS
    L'invité du 12h30 - Publié le 21 juin 2018

  • 13h30

    "Le pape en vaut bien la peine"

    Près de 40'000 fidèles sont attendus à Palexpo pour la messe qui aura lieu à 17h30. Certains sont là depuis plusieurs heures déjà. "D'autres attendent bien plus longtemps pour un smartphone", a fait remarquer un participant à notre journaliste sur place.

    Visite du pape: duplex avec Joël Boissard, à Palexpo (GE)
    12h45 - Publié le 21 juin 2018

  • 13h00

    "D'une simplicité extrême"

    Le pape François "est d’une simplicité extrême, avec un mot gentil pour chacun", souligne Arnaud Bédat, l’un des huit journalistes "pool" accrédités pour couvrir la visite de François, et qui a également fait le voyage en avion avec lui depuis Rome.

    "Le pape dit quelques mots aux journalistes lors de tous les vols. Aujourd’hui, il a dit son bonheur de venir en Suisse. Il était en très bonne forme et taquin. Il a avoué n’avoir que traversé la Suisse, du nord au sud en… 1986 !", raconte Arnaud Bédat.

    Le journaliste Arnaud Bédat a offert au pape François une peluche de Saint Bernard et... un chocolat Ragusa.
    DR
    Le 12h30 - Publié le 21 juin 2018

  • 12h50

    Le pape déjeune au château de Bossey

    Voyageant à l'intérieur d'un fourgon blanc, le pape François est arrivé au château de Bossey, dans le canton de Vaud. Il va y déjeuner, tout en s'entretenant avec les dirigeants du Conseil oecuménique des églises, qui sont à l'origine de son invitation en Suisse.

    Une conférence de presse doit se tenir à 14h00.

  • 12h30

    La Suisse doit contribuer à "désamorcer les conflits"

    Devant la presse, Alain Berset a livré un compte-rendu de sa discussion avec le pape François, peu après son arrivée à l'aéroport de Genève. "C'était un moment très fort et très détendu", a dit le président de la Confédération. L'entretien a duré une trentaine de minutes. "Nous avons beaucoup ri", a-t-il ajouté, en saluant une "personnalité impressionnante".

    Mais les entretiens ont porté sur des questions très sérieuses, du dialogue pour la paix à l'aide humanitaire en passant par les droits de l'homme et le développement durable. Le pape François a demandé à la Suisse de contribuer à "désamorcer les conflits" dans le monde par son expertise sur le dialogue. "Faites ce que vous savez faire", a lancé le pape.

    "J'ai senti que le pape connaît bien Genève" et son rôle pour le multilatéralisme, a ajouté le président de la Confédération.

    Le pape François s'entretient avec le président de la Confédération Alain Berset.
    Peter Klaunzer - Keystone
    Le 12h30 - Publié le 21 juin 2018

  • 12h10

    Direction le château de Bossey

    Après le Conseil oecuménique des Eglises (COE), le pape François a pris la direction du château de Bossey, dans le canton de Vaud, où il déjeunera avec les dirigeants du COE.

  • 11h50

    "A la recherche de l'unité"

    Le pape François s'est rendu au siège du Conseil oecuménique des Eglises, au Grand-Saconnex. Il a été acclamé par le public lors de son arrivée.

    210618_INFO_PapeCOE
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

    Dans un discours, le pape a appelé à l'unité des chrétiens. "Le monde, marqué par trop de divisions, qui impactent surtout les plus faibles, implore l'unité", leur a-t-il dit. "J'ai voulu venir ici. en pèlerin, à la recherche de l'unité et de la paix."

    Le pape apelle à "marcher" vers les autres
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

  • 11h45

    Rencontre diplomatique Suisse-Vatican

    Le ministre des Affaires étrangères Ignazio Cassis, le président du Conseil national Dominique de Buman et l'ambassadeur Pierre-Yves Fux ont discuté avec les représentants du Vatican. Avortement, suicide et garde suisse devaient être abordés.

    Rencontre diplomatique Suisse-Vatican
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

  • 11h35

    Pas de perturbation pour l'instant

    Aucune perturbation n'était à signaler, jeudi en milieu de matinée, sur le réseau routier genevois. Les consignes qui ont été données aux automobilistes ont visiblement été suivies, a noté le porte-parole de la police genevoise Silvain Guillaume-Gentil.

    La police recommande d'éviter, pendant la journée, les secteurs de Genève aéroport, du Grand-Saconnex, du Petit-Saconnex et de Pregny-Chambésy. Elle conseille aux personnes qui se rendent à la messe d'utiliser les transports publics. Par ailleurs, l'accès à l'aéroport de Genève est maintenu, mais est fortement perturbé.

  • 11h10

    Les attentes des pèlerins

    Les premiers pèlerins sont déjà à Palexpo, certains depuis 06h00 du matin. Ils vont maintenant devoir patienter jusqu'à 17h30, heure à laquelle débutera la messe du pape François. Qu’attendent-ils de cette journée? Notre journaliste leur a posé la question.

    Le pape françois attendu à Palexpo
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

    Un grand écran a été installé à Palexpo afin que les pèlerins puissent suivre la visite papale.

  • 10h50

    Fin de l'entretien avec Alain Berset

    La rencontre privée entre le pape François et le président de la Confédération Alain Berset arrive à son terme. L'entretien, qui a eu lieu dans une salle de l'aéroport, s'est déroulé en espagnol.

    Une reproduction du tableau "La Pêche miraculeuse" du peintre suisse Konrad Witz, dont l'original a été réalisé en 1444 pour la cathédrale de Genève, a été offerte au souverain pontife.

    Alain Berset offre un tableau au pape
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

    Le pape François va maintenant prendre la direction du siège du Conseil oecuménique des Eglises, à Genève.

  • 10h40

    Une visite "neutre"

    Comme le remarque Vatican News, aucun drapeau aux couleurs du Vatican, ni d'affiche à l'effigie du pape, sont observées dans les rues de Genève.

  • 10h25

    Un voyage "vers l'unité"

    Aux journalistes présents à bord du vol Alitalia, le pape a dit qu'il souhaitait mettre l'accent sur l'oecuménisme lors de son court séjour à Genève. "Ceci est un voyage vers l'unité", a-t-il déclaré, ainsi que le rapporte Antonio Spadaro, directeur de Civiltà Cattolica, une revue italienne.

  • 10h20

    Catholiques contre protestants, une image traditionnelle

    "Catholiques et protestants qui s'opposent, c'est une image traditionnelle dont on a du mal à se détacher", estime Bernard Litzler, journaliste pour Cath-Info.

    Retour sur la haine historique entre catholiques et protestants
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

    >> Le dessin de Chappatte publié dans Le Temps:

  • 10h15

    La Vatican, une puissance mondiale

    Sur un territoire d’à peine 44 hectares, le Saint-Siège déploie une diplomatie tentaculaire dans plus de 180 pays. Chef d’Etat et chef spirituel de l’Eglise catholique, le pape François dispose d’un statut d’influence unique au monde.

    >>  Voir l’émission Géopolitis consacrée au Vatican :

     

    Vatican, puissance mondiale
    Geopolitis - Publié le 03 juin 2018
     

  • 10h10

    Accueilli par Alain Berset

    Le pape François a été accueilli par le président de la Confédération Alain Berset. Également présents sur le tarmac de l'aéroport, les conseillers fédéraux Doris Leuthard et Ignazio Cassis ainsi que le président du Conseil national Dominique de Buman.

    210618_INFO_PapeArrive
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

    Le président du Conseil d'Etat genevois Pierre Maudet a également souhaité la bienvenue au pape Francois. Il est allé tôt ce matin prélever de la terre sur la tombe de l‘écrivain argentin Jorge Luis Borges et une image, qu'il a offerte au souverain pontife.

  • 10h00

    L'avion du pape s'est posé à Genève

    Le vol transportant le pape François est arrivé à Genève. L'Airbus d'Alitalia s'est posé à Cointrin à 10h00.

    Un convoi sans précédent constitué de dizaines de voitures était présent sur le tarmac.

  • 09h58

    Pendant ce temps-là à Palexpo

    Les portes de Palexpo, où aura lieu cet après-midi la messe du pape, ouvrent à 10h00. Des pèlerins sont déjà rassemblées devant les lieux.

  • 09h35

    "En tant que garde suisse, on sert l'institution avant tout"

    Invité dans La Matinale de la RTS, le co-président de l’UDC du Valais romand et ancien garde pontifical Cyrille Fauchère rappelle les liens particuliers qui existent entre la Suisse et le Vatican, concrétisés notamment par la présence de la garde suisse depuis plus de 500 ans auprès du pape.

    Pour l’ancien garde suisse, même si le style du pape change par rapport à ses prédécesseurs, le pape François s’inscrit pourtant dans la tradition. "A l'occasion d'une audience pontificale, Benoît XVI avait parlé de son prédécesseur en disant 'Jean Paul II vous a appelé au pape, moi je vous enseigne et mon successeur vous enverra en mission', et c'est exactement ce qui est en train de se passer. Jean Paul II, c'est le pape d'une génération, plus de 25 ans de pontificat, les gens ont grandi avec ce pape. Benoît XVI, lui, avait une approche plus théologique, plus théorique, plus enseignante, et aujourd'hui, le pape François nous dit 'allez, démontrez ce qu'on vous appris, ce qu'on vous a dit, faites-le, agissez en chrétiens', et c'est pour ça qu'il s'inscrit dans la continuité."

    Sur l'homosexualité, sur l'accueil des divorcés, le pape a "ouvert des portes de discussion", estime Cyrille Fauchère, mais "dans le fond, rien n'a changé, le dogme n'a pas évolué".

    Cyrille Fauchère, co-président UDC Valais romand, membre de l’exécutif de Sion.
    DR
    La Matinale - Publié le 21 juin 2018

  • 09h15

    Opium du peuple? La religion vue sous l'angle de la psychiatrie

    A voir les foules qui se déplacent à chaque visite du pape, on peut se demander s'il n'y a pas dans ces rassemblements un côté euphorisant, voire addictif. Pour Jacques Besson, chef du service de psychiatrie communautaire du CHUV, la spiritualité au sens large répond au besoin de sens et d'interprétation du monde du cerveau humain.

    LOGO La Chronique scientifique
    DR
    La chronique des sciences - Publié le 21 juin 2018

  • 09h00

    Le trafic à Genève sera perturbé

    De fortes perturbations sont attendues sur les routes jeudi, notamment dans le secteur de Genève-Aéroport, du Grand-Saconnex, du Petit-Saconnex et de Pregny-Chambésy, avertit la police cantonale.

    La carte des routes fermées ou restreintes à la circulation à Genève le jour de la visite du Pape.
    La carte des routes fermées ou restreintes à la circulation à Genève le jour de la visite du Pape. [Police cantonale genevoise]

    L'accessibilité de Genève-Aéroport sera également fortement perturbée. Il est recommandé de ne s'y rendre qu'en cas d'absolue nécessité.

    >> Plus d'infos:  Ce qu'il faut savoir sur la venue du pape François jeudi à Genève

  • 08h35

    L'avion du pape a décollé

    L'avion de la compagnie Alitalia transportant le pape François vers Genève a décollé à 08h35 de l'aéroport de Rome Fiumicino. Le vol AZ4000 devrait arriver à Cointrin avec un peu d'avance sur l'horaire initial: l'atterrissage est actuellement prévu à 09h43.

    Capture d'écran issue de flightradar24.
    Capture d'écran issue de flightradar24. [DR]

    >> Les images de l'avion du pape au départ de Rome:

    Le pape est en route pour Genève
    L'actu en vidéo - Publié le 21 juin 2018

  • 08h25

    Trois conseillers fédéraux présents pour accueillir le pape à Genève

    A son arrivée à Genève, le Saint-Père doit être accueilli par une délégation du Conseil fédéral emmenée par le président de la Confédération Alain Berset. Les ministres Doris Leuthard et Ignazio Cassis sont aussi de la partie, de même que le président du Conseil national Dominique de Buman et le nouveau président du gouvernement genevois Pierre Maudet.

    Cette forte présence des autorités politiques n’a pas échappé à la Société pour les peuples menacés. L’ONG demande désormais le même traitement politique pour le dalaï-lama, qui viendra en septembre. Le Tibétain n'a, lui, jamais été reçu officiellement en Suisse.

    Le pape François, photographié le 20 juin 2018 sur la place St-Pierre au Vatican.
    Alessandra Tarantino - AP/Keystone
    La Matinale - Publié le 21 juin 2018

  • 08h19

    Retour sur les visites papales passées

    La dernière visite d'un pape en Suisse remonte à 2004. Retour sur les visites papales sur notre territoire dans le 12h45:

    Visite du pape à Genève: la dernière visite en Suisse remonte à il y a 14 ans
    12h45 - Publié le 20 juin 2018

  • 08h09

    Le pape François, super star ou guide spirituel?

    La messe du pape François à Palexpo rassemblera 41'000 personnes, en majorité catholiques. La popularité du pontife semble sans faille. Ses messages sur les pauvres, les migrants, les homosexuels ou les divorcés remariés fascinent, même si certains trouvent François trop progressiste.

    Quinze minutes est allé à la rencontre de jeunes - et moins jeunes - croyants, engagés dans l'Église.

    >> A découvrir iciLe pape François, super star ou guide spirituel?

  • 07h52

    Un commerce de souvenirs en tous genres

    La visite du pape est très attendue chez les catholiques de Suisse romande. De quoi doper le commerce de souvenirs aux couleurs du souverain pontif.

    >> Le reportage du 12h45:

    Visite du Pape à Genève: l’évènement génère un commerce de souvenirs en tous genres
    12h45 - Publié le 19 juin 2018

  • 07h40

    Une messe à deux millions de francs

    La messe à Palexpo réunira environ 41'000 personnes. Un défi organisationnel et sécuritaire pour le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg. L'Église a d'ailleurs dû lancer un appel aux dons pour financer cette cérémonie qui coûtera près de deux millions de francs.

    >> Lire:  L'Eglise lance un appel aux dons pour financer la messe du pape à Genève

    "J'ai de bonnes raisons de penser que nous ne resterons pas avec une dette sur les bras", a cependant estimé cette semaine Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg. "Quitte à prier saint Joseph!", le patron des causes difficiles.

    >> Voir aussi le sujet de TTC sur l'organisation et le coût de cette messe:

    Venue du pape à Genève: quelle organisation pour quel coût ?
    TTC - Publié le 18 juin 2018

  • 07h28

    Le pape François, ce petit père des pauvres

    Préoccupé par la pauvreté et les questions liées à la migration, le pape François a accordé jusqu'à présent peu de voyages à l'Europe.  Le portrait dans le 19h30 de ce jésuite argentin qui a une sainte horreur du "bling bling":

    Des quartiers pauvres de Buenos Aires au Vatican, portrait du pape François, anti bling bling et écolo
    19h30 - Publié le 19 juin 2018

    >> Lire aussi:  "François, un pape révolutionnaire qui renverse la table"

  • 07h16

    Une visite sous le signe de l'oecuménisme

    Le pape François se rend à Genève à l'invitation de la plus grande communauté mondiale d'Églises protestantes et orthodoxes, le Conseil oecuménique des Églises (COE). L'organisation qui fête ses 70 ans cette année compte dans une centaine de pays 350 Églises plutôt nationales. L'Église catholique-romaine bénéficie d'un statut d'observateur au sein du COE.

    Avant d'être un voyage en Suisse, la visite de jeudi est avant tout une visite au COE avec pour devise "cheminer, prier et collaborer". Un "voyage qui doit d'abord permettre de nouer des contacts encore plus étroits avec toutes les Églises chrétiennes du monde", selon le vaticaniste Jean-Marie Guénois.

    >> Son interview dans La Matinale:

    L'invité de Romain Clivaz (vidéo) - Jean-Marie Guénois, journaliste et vaticaniste au Figaro
    La Matinale - Publié le 18 juin 2018

    >> Lire aussi:  La visite du pape à Genève sera "surtout celle du Conseil oecuménique des Eglises"

  • 07h00

    Le programme de la journée

    10h10: le pape François va atterrir à Genève Aéroport, où il sera accueilli par le président de la Confédération Alain Berset, accompagné des conseillers fédéraux Doris Leuthard et Ignazio Cassis, du président du Conseil national Dominique de Buman, ainsi que du président du gouvernement genevois Pierre Maudet.

    >> Lire:  Trois conseillers fédéraux pour accueillir le pape à Genève le 21 juin

    10h30: le souverain pontife s'entretiendra en tête-à-tête avec Alain Berset, puis avec Ignazio Cassis et Dominique de Buman.

    11h15: accompagné du cardinal suisse Kurt Koch et de plusieurs hauts représentants du Saint-Siège, le pape François prononcera un premier discours au Conseil oecuménique des Églises, qui se situe au Grand-Saconnex (GE).

    12h45: François se rendra en terres vaudoises à l'Institut oecuménique de Bossey, à proximité de Nyon, pour un déjeuner, puis reviendra au COE pour un second discours.

    17h30: le pape célébrera une messe publique à Palexpo, devant plus de 40'000 personnes. L'office devrait se terminer vers 19h00.

    19h45: une cérémonie d'adieu aura lieu à l'aéroport, puis le pape s'envolera pour Rome.